Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

Election Présidentielle : Les partis de la Majorité Présidentielle de Bacongo 2 ont lancé la campagne électorale en faveur du candidat DSN

Publié le 8 Mars 2021 par André LOUNDA dans POLITIQUE

Fabrice Donald FYLLA, le Directeur de Campagne du candidat Dénis SASSOU N’GUESSO à Bacongo 2, membre du Comité Central du PCT a procédé au lancement officiel de la campagne électorale du candidat de la Majorité Présidentielle, Dénis SASSOU N’GUESSO dans la 2ème circonscription électorale de l’Arrondissement II, Bacongo, qui avant de lancer la campagne a procédé à l’inauguration du siège de la Direction de Campagne des partis politique de la Majorité Présidentielle, le dimanche 07 mars 2021 à 14 Heures au Cercle Sony Labou Tansi à Brazzaville.

 Sous les rythmes, sons et ambiance de l’Orchestre de Youyou MOBANGUE ; les sons des trompettes et batterie d’Alino ; du Ballet les Fantastiques de Bacongo et du DJ Kratos, Fabrice Donald FYLLA en présence des délégués des partis et plateformes de la Majorité Présidentielle, le cercle culturel Sony Labou Tansi a vibré sous l’ambiance du lancement officiel de la campagne du candidat de la Majorité DSN dans la deuxième circonscription de Bacongo. Au cours de cette cérémonie, Fabrice Donald FYLLA a lancé un vibrant appel aux populations de Bacongo de voter massivement Dénis SASOU N’GUESSO pour un Coup KO dès le 1er tour le 21 mars prochain.

Par ailleurs nous tenons à titre de rappel qu’au cours de cette rencontre capitale, tour à tour les différents délégués des partis de la Majorité ont invité les populations de Bacongo 2 de voter DSN dès le 1er tour.

Signalons que cette activité a aussi été marqué par une Déclaration dit l’Appel de Bacongo prononcé par Christian Alphonse MAHOULOU, natif de Bacongo, Doyen des Chefs de Quartiers dudit arrondissement, qui a invité les habitants de Bacongo de faire acte et de porter leurs voix à l’élection de Dénis SASSOU N’GUESSO dès le 1er tour au scrutin du 21 mars prochain vu les enjeux de développement de notre pays le Congo et de tout ce que Bacongo bénéficie en ce moment par la modernité.

 

 

commentaires

« Aucun bureau de vote ne sera implanté dans une caserne. Il y a un arrêté, qui fixe, qui détermine les lieux d’implantation des bureaux de vote. Donc, il n’y a pas de bureau de vote implanté dans les casernes ça ne sera jamais ainsi puisque la loi l’interdit », a déclaré Henri BOUKA

Publié le 5 Mars 2021 par André LOUNDA dans POLITIQUE

                                                   Cliquer sur ce lien pour vos paris à 1XBET

Le corps électoral du scrutin présidentiel du 21 mars prochain s’élève à 2 millions 545 mille 578 électeurs et 5.778 est le nombre de bureaux de vote qui ont été retenu dans tout le territoire national. C’est bien ce qui ressort de la conférence de presse qu’Henri BOUKA, Président de la Commission Nationale Indépendante (CNEI), le jeudi 04 mars 2021 à Brazzaville.

Au cours de cette rencontre d’échange avec les chevaliers de la plume et du micro sur l’organisation de ce scrutin, Henri BOUKA a fait savoir que l’élection présidentielle du 21 mars prochain se déroulera dans le strict respect des lois de la République. A cette occasion il a été question, de fixer l’opinion nationale et internationale sur les actes préparatoire de cette élection. « Nous avons enregistré 335.000 demandes de nouvelles inscriptions sur les listes électorales. En ce qui concerne le vote général, nous avons un corps électoral provisoire de 2 millions 545 mille 578 électeurs. Les Bureaux de vote pour cette année, nous devrions en avoir au total 5.778.

En ce qui concerne la question sur la sécurité des candidats au scrutin du 21 mars, Henri BOUKA a indiqué que des dispositions ont été prises pour qu’il soit affecté à chacun d’eux à compter du 05 mars, jour d’ouverture de la campagne jusqu’au jours de la proclamation des résultats définitifs un élément conséquent de sécurité armé et pris en charge par l’Etat. La commission est chargée par la loi électorale de veiller au bon déroulement de la campagne électorale. Nous y veillerons, nous suivrons la campagne des candidats, leurs déclarations. Nous avons ce que l’on peut appeler les polémiques électorales, qui ne manquent pas entra candidats mais, qui ne doivent pas dépasser le seuil de ce qui est tolérable. Lorsque ce seuil est dépassé, la commission intervient pour faire un rappel à l’ordre.

Le vote des civiles est fixé au 21 mars et celui de la force publique au 17 mars. Face à cette question, Henri BOUKA a relevé qu’aucun bureau de vote ne sera implanté dans une caserne. Il y a un arrêté, qui fixe, qui détermine les lieux d’implantation des bureaux de vote. Donc, il n’y a pas de bureau de vote implanté dans les casernes ça ne sera jamais ainsi puisque la loi l’interdit.

Pour conclure, Henri BOUKA, Président du CNEI a rappelé que les listes électorales seront publiées dans si, peu et s’en suivra la distribution des cartes d’électeurs huit (8) jours avant le jour du scrutin.

Par ailleurs, il a aussi demandé aux citoyens congolais inscrits sur les listes électorales et qui n’ont pas de cartes d’identité, ni de passeports de tout faire afin de les obtenir avant le jour du vote parce qu’ils sont très utiles, « L’Etat ne s’est pas arrêté de fonctionner parce que nous allons à un vote et que toutes les activités de l’Etat sont suspendues. Donc, nous imaginons du côté de la commission, qu’il y a toujours des centres chargés de délivrer les pièces d’identités, qui fonctionnent. Les amis, qui sont dans cette situation peuvent se présenter pour solliciter ces pièces et on devrait les leurs délivrer et que les personnes, qui se savent en même de ne pas détenir les pièces d’identités ont encore le temps d’aller demander aux services compétents de l’Eta de leur délivrer en présentant des pièces d’Etat civil, qu’ils détiennent déjà pour qu’on leur délivre les pièces d’identités. Cela dit la loi elle-même dit qu’une personne inscrite peut voter sur la foi des témoignages d’une personne ou de deux inscrites sur la même liste. Nous allons en délibérer et nous allons émettre une circulaire, qui sera conforme à la loi pour indiquer comment seront traités ces cas qui seront un peu marginaux ».

 

                                                             http://sportspot.ga/USD/877135/

commentaires

« J’ai du respect pour les autres candidats mais croyez-moi, quand on voit l’épaisseur de la tâche DSN est la seule personne que nous avons dans la manche maintenant », a déclaré René Serge Blanchard OBA

Publié le 4 Mars 2021 par André LOUNDA dans POLITIQUE

Brazzaville le 03 mars 2021, s’est tenue une Assemblée Générale des instances dirigeantes du Mouvement pour la Solidarité et le Développement (MSD) que dirige René Serge Blanchard OBA, qui dans son ordre du jour avait pour objet la position prise par le Président de ce parti de porter son soutien au Président de la République son Excellence Dénis SASSOU N’GUESSO candidat à sa propre succession.

 

Au cours de cette session extraordinaire, après un examen minutieux de cette question profonde eu égard aux défi multiples qui menace l’avenir du monde la COVID-19 en est un qui tue les hommes, supplicie les économies même si globalement l’Afrique centrales s’en sort mieux que le reste du monde. A l’unanimité toutes les instances dirigeantes du MSD ont repris à leur compte la prise de position du Président de ce parti qui est devenue la position du parti. Et ce parti déploiera toutes ses énergies et qu’il compte en son sein pour une participation active dans cette élection qui doit conduire à une franche réélection du Président de la République, son Excellence Dénis SASSOU N’GUESSO avec éclat.
A cette occasion, face aux chevaliers de la plume et du micro, René Serge Blanchard OBA dans son mot liminaire a fait savoir que le discernement est juste la raison qui fonde cette rencontre qui découle de la déclaration rendue par les réseaux sociaux à travers une interview qu’il a concédé en sachant que le cœur du problème serait la question de la présidentielle.
Il a aussi ajouté que replié sur moi-même depuis quelques temps à renfort de sagesse, j’ai examiné la situation politique nationale et je prétends connaître aujourd'hui le landernau politique national opposition et majorité et conclu que je n’avais pas de raisons de rester en marge de cet évènement. Au plus simple, j’aurais pu attendre le moment du vote et aller mon bulletin c’est le réflexe du citoyen, j’ai choisi le réflexe du Président du parti car, je savais que tous les compagnons fidèles qui m’ont toujours suivi et jamais lâché avait besoin de se déterminer, il revient de les éclairer. Je sais par expérience qu’une élection présidentielle, c’est la rencontre entre un homme et son pays donc, le choix d’un homme à qui reviendrait de présider notre pays pour les cinq ans avenir dans un monde aujourd’hui extrêmement préoccupant, qui s’interroge sur l’avenir. Ou irons-nous avec les conséquences de cette arme de destruction massive qu’est la COVID-19, qui tue les hommes, les économies et qui grossit les incertitudes sur notre avenir. L’avenir la grande question ; la responsabilité que nous avons sur les générations avenirs, leur laisser un pays stable avec une économie viable et des sécurités essentielles. Le Congo est en programme avec le Fonds Monétaire Internationale 42 mesures sont identifiées à mettre en œuvre.

 

commentaires

1XBET Patenairs est à votre portée

Publié le 3 Mars 2021 par André LOUNDA dans Société

1XBET Patenairs est à votre portée
Pour vos paris cliquer sur le lien ci-dessous:
Pour vos paris cliquer sur le lien ci-dessous:
Pour vos paris cliquer sur le lien ci-dessous:
Pour vos paris cliquer sur le lien ci-dessous:
Pour vos paris cliquer sur le lien ci-dessous:
Pour vos paris cliquer sur le lien ci-dessous:
Pour vos paris cliquer sur le lien ci-dessous:

Pour vos paris cliquer sur le lien ci-dessous:

commentaires

COVID-19: La Qualité est désormais au quotidien des congolais

Publié le 3 Mars 2021 par André LOUNDA

COVID-19: La Qualité est désormais au quotidien des congolais
COVID-19: La Qualité est désormais au quotidien des congolais

« Que peut apporter la Qualité à la Personne des Organisations dans le Contexte de la COVID-19 au Congo ? », s’est tenue la 2ème édition de la Journée de la Qualité en République du Congo (Quality Day), mardi 02 mars 2021, à Brazzaville. Organisée par l’Université Connaissance Africaine (UCA), cette journée d’échange et de partage a eu pour objectifs : de sensibiliser les congolais sur l’importance de la qualité et faire connaître les solutions et les bonnes pratiques, qui participent à l’amélioration continue et à la performance au Congo Brazzaville.

Cette 2ème édition de la Journée sur la Qualité, qui s’est tenue dans une période difficile marquée par une crise sanitaire due à la pandémie de la COVID-19 a permis à l’Université Connaissance Africaine (UCA) de mobiliser et de sensibiliser les congolais sur l’importance de s’adapter à des bons gestes pour une meilleure qualité dans la vie quotidienne des congolais, des entreprises, des sociétés et des administrations publiques. A cet effet, les participants ont échangé sur plusieurs thèmes parmi lesquelles : La crise Sanitaire COVID-19 ; Réinventer la démarche de la qualité dans les hôpitaux au Congo ; Transformer les défis d’ampleur au changement durable et bien d’autres. La crise sanitaire due à la pandémie de la COVID-19 a permis aux entreprises à réorganiser leurs activités et structures au système sanitaire ; de bénéficier du matériels adéquats tel que l’a signifié Alphonse MISSENGUI, le Président de l’UNI-Congo, « Nous avons réorganisé le temps du travail, le mécanisme  de rencontre en direction entre noud donc, introduire la visioconférence, qui  nous évite le regroupement permanent. C’est ce qui est contraire aux règles d’éthiques de cette pandémie pour éviter la contamination ». Pour Richard BILEKO, « La qualité des soins mais aussi la qualité des infrastructures, des hommes qui sont appelés à se procurer des soins de santé. A cause de la COVID-19, il y a des choses  qui se font mieux qu’avant ! On a maintenant, du matériel de réanimation qu’on avait pas, un circuit pour comment accueillir le malade, où l’installer, où mettre les parents, et comment faire faire pour que les gens  qui viennent suspecter de COVID ou pas sont accueillis ».

Quant à Patrice PASSI ; le Président de l’Université Connaissance Africaine (UCA) a  exhorter les participants sur les enjeux de cette 2ème édition, qui consiste à créer une dynamique nationale autour de la qualité afin que celle-ci devienne non pas quelque chose d’inaccessible mais, un quotidien, une habitude et de vécu.

Des différents Prix de Qualité ont été décerné à neuf entreprises, sociétés et administrations publiques, qui ont améliorer leur qualité de service pendant cette période de crise sanitaire.

 

COVID-19: La Qualité est désormais au quotidien des congolais
COVID-19: La Qualité est désormais au quotidien des congolais
COVID-19: La Qualité est désormais au quotidien des congolais
COVID-19: La Qualité est désormais au quotidien des congolais
COVID-19: La Qualité est désormais au quotidien des congolais
COVID-19: La Qualité est désormais au quotidien des congolais
commentaires

Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service

Publié le 27 Février 2021 par GéoAfriqueMédias.cg dans Sports

                                                   http://sportspot.ga/USD/877135/

Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service
Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service
Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service
Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service
Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service
Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service
Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service
Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service
Pour vos paris à 1xBET GéoAfriqueMédias est à votre service

Pour vos paris cliquer sur ce lien: http://sportspot.ga/USD/877135/

commentaires

Gestion durable de l'eau dans les Communautés en Haïti: De la sensibilisation à la mobilisation communautaire structurée pour la gestion durable de l'H2O et de l'espace environneme

Publié le 24 Février 2021 par GéoAfriqueMédias.cg dans INTERNATIONAL

 

 Cliquer sur ce lien pour vos paris: http://sportspot.ga/USD/877135/

Gestion durable de l’eau dans les Communautés en Haïti: De la sensibilisation à la mobilisation communautaire structurée pour la gestion durable del’H2O et de l’espace environnementale

Comme pour tout être vivant dans tous les pays du monde l’eau est une ressource fondamentale voire indispensable à la survie et l’existence humaine. Ainsi, comprenons-nous que cet enjeu vital auquel nous sommes tous confrontés doit être bien géré pour la survie de l’humanité.

Si l’on parcourt les mers, les fleuves rivières et océans, etc. on aura l’impression que nous n’avons pas vraiment un problème en eau. Car, apparemment elle est abondante. Cependant, il ne saurait échapper à personne que les difficultés en eau se font sentir à travers différentes communautés du monde comme c’est le cas dans nos différentes communautés haïtiennes. En effet, nos comportements, notre façon de produire et de vivre, ont de grandes conséquences sur l’eau disponible dans notre communauté. Donc, il nous faut l’adoption de nouveaux modèles de comportements, une nouvelle façon de gérer cette ressource à travers nos communautés en Haïti. Sans quoi, on pourra se retrouvé dans une situation d’importation de cette grande partie de notre vie ailleurs. En plus, je crois que nous n’avons pas l’accès à cette technologie de désalinisation. Mais, en dehors de cela, je ne veux pas non plus oublier qu’il existe des interrelations de dépendance naturelle que l‘on ne peut pas défaire entre les composantes de la nature.

Par ailleurs, depuis 2009, l’organisation du secteur de l’H2O en Haïti fait l’objet de la compétence de l’institution dénommée DINEPA (Direction Nationale de l’Eau Potable et de l’Assainissement). Donc, comme sa mission l’indique, étant attachée au MTPTC, la DINEPA met en exécution la politique de l’Etat en matière d’H2O Potable et de l’Assainissement en Haïti à travers ses différentes structures déconcentrées (OREPA ; URD ; TEPAC ; CTE ; CAEPA et les opérateurs professionnels). Bref,nos analyses nous permettent de comprendre que le but du jeu dans les interventions auprès de la population c’est de leur amener à comprendre les enjeux liés aux mauvais comportements de gestion de l’eau dans leur espace communautaire et qu’il faut un changement de comportement afin que l’ H2O puisse devenir techniquement et économiquement plus performent dans l’utilisation et qu’elle retourne, plus saine que possible, dans le milieu naturel après la satisfaction des exigences humaines. Ainsi, peut-on parler de la notion de responsabilité dans les pratiques de gestion de l’eau et de l’environnement.

Par ailleurs, amener la population à comprendre la nécessité de développer ce même comportement de responsabilité à travers la culture de protection et de gestion des bassins versant devient automatiquement un axe d’intervention obligatoire car, la liaison entre les eaux existant dans un environnement et la couverture végétale est très forte. Maintenant comme nous vivons dans un pays où les difficultés économiques se font sentir, où les coupes d’arbre ne s’intensifient, il faut, donc, se questionner sur quel type d’arbre que l’on doit prôner dans ces espaces et comment accompagner la population vivant dans l’environnement où se trouvent les réserves en eau. En débit, de tout cela, il restera sans doute une vérité pour tous que ceux qui vivent dans l’espace sont les premiers bénéficiaires du bon fonctionnement environnemental. Donc, ils doivent être les premiers à protéger l’environnement et les ressource disponibles. Mais, compte tenu de la précarité de leur situation de vie, leurs actions témoignent souvent un faible niveau de conscience sur certains enjeux vitaux. D’où l’importance d’accompagner et d’organisation ces derniers dans leur espace environnemental de vie pour la sauvegarde des ressources en eau dans les communautés haïtienne. Avec, l’accompagnement et l’organisation des gens, on trouvera les formules qui pourront saisir l’homme dans sa dimension de responsabilité face à ses actions dans l’espace environnemental de vie……………… L’Homme acteur : En Haïti, la gestion durable de l’eau passe d’abord par la gestion de la vie de l’homme dans les communautés ! Comment gérer l’homme haïtien dans les communautés, comment lui permettre de développer un comportement responsable ?

Frantzso Alexandre

Travailleur Social, acteur en DD, Educateur et spécialiste en organisation communautaire et paysanne

Coordonnateur de l’organisation TANDEL en Haïti

Tél.(509)36553905

aleantzso@gmail.com

 Gestion durable de l'eau dans les Communautés en Haïti: De la sensibilisation à la mobilisation communautaire structurée pour la gestion durable de l'H2O et de l'espace environneme
 Gestion durable de l'eau dans les Communautés en Haïti: De la sensibilisation à la mobilisation communautaire structurée pour la gestion durable de l'H2O et de l'espace environneme
 Gestion durable de l'eau dans les Communautés en Haïti: De la sensibilisation à la mobilisation communautaire structurée pour la gestion durable de l'H2O et de l'espace environneme
 Gestion durable de l'eau dans les Communautés en Haïti: De la sensibilisation à la mobilisation communautaire structurée pour la gestion durable de l'H2O et de l'espace environneme
 Gestion durable de l'eau dans les Communautés en Haïti: De la sensibilisation à la mobilisation communautaire structurée pour la gestion durable de l'H2O et de l'espace environneme
 Gestion durable de l'eau dans les Communautés en Haïti: De la sensibilisation à la mobilisation communautaire structurée pour la gestion durable de l'H2O et de l'espace environneme

Pour parier cliquer sur le lien suivant:http://sportspot.ga/USD/877135/

commentaires

Enquête & Invitation - A propos de la durabilité environnementale dans le secteur du bois et du meuble et, dans les enseignements associés France Education Merci de participer à notre enquête (quelques minutes seulement) pour en savoir plus sur les connaissances des enseignants en matière de durabilité environnementale dans l’Enseignement et la Formation Professionnelle initiale (EFP-i

Publié le 24 Février 2021 par GéoAfriqueMédias.cg dans Communiqué de presse

 

                                                              http://sportspot.ga/USD/877135/

Merci de participer à notre enquête (quelques minutes seulement) pour en savoir plus sur les connaissances des enseignants en matière de durabilité environnementale dans l’Enseignement et la Formation Professionnelle initiale (EFP-i ou, en anglais, I-VET, Initial Vocational Education and Training), et pour évaluer dans quelle mesure cette dernière est étudiée dans les institutions I-VET ainsi que le rôle de la durabilité environnementale dans le secteur du meuble et du bois.

Accéder à l'enquête en français

TABLE (TAckling Environmental sustainability through Blended Learning opportunities for ivEt in the furniture and wood sector) qui veut dire, en français, Atteindre la durabilité environnementale grâce aux opportunités d'apprentissage mixte pour l'ivEt dans le secteur du meuble et du bois est un projet européen qui rassemble 6 partenaires européens et qui est financé par le programme ERASMUS de l'Union européenne.

L'objectif du projet est de créer et de fournir un système de formation innovant fondé sur des opportunités de micro-apprentissage dans les écoles d’Enseignement et de Formation Professionnelle initiale (EFP-i ou, en anglais, I-VET pour Initial Vocational Education and Training), et de fournir une nouvelle approche de formation aux enseignants afin d'aider les étudiants à améliorer leurs connaissances sur la durabilité environnementale à travers une nouvelle méthode, appliquée à leurs futurs métiers (avec un focus particulier sur le secteur du meuble et du bois).

Au sein du projet TABLE, nous mettons également en place, dans chacun des 6 pays partenaires, un Groupe d’experts-référents (Focus Group) du projet pour enrichir les activités. Vous trouverez, ci-joint, le courrier d’invitation. N’hésitez pas à diffuser et à nous répondre… vos talents, sur ces questions, nous seront précieux.

Merci d’avance & n’hésitez pas à nous contacter sur le projet TABLE et sur nos autres activités

commentaires

Loi des finances 2021 : Campagne de vulgarisation de l’instruction d’application des dispositions fiscales

Publié le 24 Février 2021 par André LOUNDA dans Economie

                                                      http://sportspot.ga/USD/877135/

Il s’est tenu le lundi 22 février 2021 à Brazzaville, la Campagne de Vulgarisation de l’Instruction d’Application des Dispositions Fiscales contenues dans la loi des finances exercice 2021. C’est le Directeur de Cabinet du Ministre délégué auprès du Ministère des Finances  chargé  du Budget, Sylvain LEKAKA , qui a patronné la cérémonie d’ouverture.

En vue de rendre plus digeste l’interprétation et l’application des dispositions fiscales nouvelles, c’est ce qui est devenu une tradition pour l’administration fiscale d’organiser des séances de travail, d’échange et de vulgarisation profitable aux usagers, aux opérateurs économiques et aux contribuables. Pour la loi des finances exercice 2021, il est prévu des impératifs du moment avec des objectifs budgétaires assignés à la Direction Générale des Impôts et des Domaines qui se fixent à plus de 576 Milliards de FCFA. La nouvelle loi des finances exercice 2021, s’articule autour de  trois axes principaux, qui ont été énuméré au cours de son discours de circonstance par Ludovic ITOUA, Directeur Général des Impôts et des Domaines, « Tenant compte  de la conjoncture économique nationale perturbée par  la pandémie du COVID-19, le Gouvernement et le législateur ont à cœur cette donne et ont dans la loi des finances rectificative du 13 mai 2020, décidé de la baisse du taux de l’impôt sur les sociétés relevant du régime du droit commun passant de 30 à 26%. S’agissant des sociétés relevant du régime forfaitaire, le taux de l’IS a baissé de  deux point c’est-à-dire de 35% à 33%. Par ailleurs dans cette lancée de baisse de la pression fiscale le paiement de la taxe spéciale sur les sociétés au taux de 2% a été supprimé. Ainsi, la nouveauté de cette loi des finances est l’institution dans notre pays de la contribution de solidarité pour la couverture assurance-maladie universelle, qui vient combler un vide dans notre système de santé ».

Parlant des attentes et des exigences de cette loi, le Directeur de Cabinet du Ministre délégué chargé du Budget, Sylvain LEKAKA a invité les participants au respect des dispositions fiscales, « les attentes du Gouvernement en matière des collectes budgétaires sont immenses pour les atteindre votre sens du travail bien fait est recherché. C’est pourquoi Monsieur le Ministre délégué exige de la Direction Générale, une application rigoureuse des mesures administratives et législatives, un encadrement et un suivi conséquent des cadres et agents à tous les niveaux ».

Aux participants, de respecter et d’appliquer ses nouvelles dispositions.

NB : Pour vos paris à 1XBET, cliquer sur le lien suivant: https://tinyurl.com/y7qs8ysz

Loi des finances 2021 : Campagne de vulgarisation de l’instruction d’application des dispositions fiscales
Loi des finances 2021 : Campagne de vulgarisation de l’instruction d’application des dispositions fiscales
Loi des finances 2021 : Campagne de vulgarisation de l’instruction d’application des dispositions fiscales
Loi des finances 2021 : Campagne de vulgarisation de l’instruction d’application des dispositions fiscales
Loi des finances 2021 : Campagne de vulgarisation de l’instruction d’application des dispositions fiscales
Loi des finances 2021 : Campagne de vulgarisation de l’instruction d’application des dispositions fiscales
commentaires

Présidentielle 2021 : « La victoire partira de Poto Poto au rendez-vous du 21 mars 2021 », a déclaré Charlotte OPIMBAT

Publié le 22 Février 2021 par André LOUNDA dans POLITIQUE

                                                              http://sportspot.ga/USD/877135/

C’est au cours d’une rencontre citoyenne avec les populations de sa circonscription, organisé le samedi 20 février 2021, au siège parlementaire de l’Honorable, Députée de la Circonscription électorale Poto Poto 2, Charlotte OPIMBAT, a appelé ses mandats à la mobilisation et la sensibilisation de leurs voisins pour l’élection de mars 2021, par l’opération de l’établissement de la Carte Nationale d’Identité et à veiller sur leurs noms sur les listes électorales.

Charlotte OPIMBAT, au cours de cette rencontre a premièrement remercié ses mandants d’avoir répondu à son appel en prenant assaut massivement la Mairie de Poto Poto pour se faire enrôler lors de la révision des listes électorales. Elle a fait savoir aux participants que la victoire de Dénis SASSOU N’GUESSO dès le 1er tour partira de Poto Poto et pour se faire, elle les a invité c’est de remplir les conditions suivantes : avoir une carte d’identité nationale, de vérifier si le nom est inscrit sur les listes électorales et de mobiliser, sensibiliser les voisins pour l’élection du 21 mars prochain. « Nous devons faire en sorte que le soutien massif au candidat Président commence à Poto-Poto afin de répondre au rendez-vous de 2021. La mobilisation est grande certes, mais nous devons nous apprêter à tous les fronts. Cette rencontre a pour objectif de vous sensibilisé, de vous conscientiser pour que Poto-Poto soit prêt au rendez-vous du 21 mars 2021 »

Au cours de cet échange avec les mandants, pour les jeunes de leur côté ont déclaré qu’ils savent que le candidat du PCT va remporter les élections et  les jeunes souffrent que le Président de la République puisse créer les emplois aux jeunes.

Répondant à cette préoccupation des jeunes sur les emplois, Charlotte OPIMBAT a rassuré les jeunes que la campagne officielle va démarrer le 05 mars 2021 et c’est à ce moment-là qu’ils vont parler de tout ce qui se fera après les élections comme bilan et projets pour les jeunes.

Cliquer sur le lien suivant pour vos paris à 1XBET: http://sportspot.ga/USD/877135/

Présidentielle 2021 : « La victoire partira de Poto Poto au rendez-vous du 21 mars 2021 », a déclaré Charlotte OPIMBATPrésidentielle 2021 : « La victoire partira de Poto Poto au rendez-vous du 21 mars 2021 », a déclaré Charlotte OPIMBAT
Présidentielle 2021 : « La victoire partira de Poto Poto au rendez-vous du 21 mars 2021 », a déclaré Charlotte OPIMBATPrésidentielle 2021 : « La victoire partira de Poto Poto au rendez-vous du 21 mars 2021 », a déclaré Charlotte OPIMBAT
Présidentielle 2021 : « La victoire partira de Poto Poto au rendez-vous du 21 mars 2021 », a déclaré Charlotte OPIMBATPrésidentielle 2021 : « La victoire partira de Poto Poto au rendez-vous du 21 mars 2021 », a déclaré Charlotte OPIMBAT
commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>