Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Congo/ Le Conseil Supérieur Islamique du Congo, sollicite au gouvernement la réouverture des lieux des cultes

par André LOUNDA 4 Juin 2020, 16:26 Religion

Face à la menace de la pandémie du Coronavirus,  le gouvernement congolais avait procédé à la fermeture des églises, des mosquées et tous les lieux de cultes dans tout le territoire national. Suite à cette décision, au nom de Dieu, le Tout clément, le Très Miséricordieux Allah, l’Unique d’être glorifié en tout lieu et en toute circonstance,  toutes les confessions religieuses avaient observé toutes les mesures prises par les autorités afin d’éviter le pire. Après observation de la situation, le Conseil Supérieur Islamique du Congo, sollicité du gouvernement la réouverture des lieux des cultes notamment, les mosquées dans les jours avenirs. C’est dans le respect strict des gestes barrières contre la pandémie du Coronavirus. Les Imams se sont exprimés au cours d’une rencontre qui a eu lieu le jeudi 04 mai 2020, à Brazzaville.

A l’occasion de cette rencontre des Imams, en présence des représentants du mouvement œcuménique du Congo, du représentant du Conseil Supérieur des Églises de Réveil du Congo (COSERCO), des représentants de l’Église Terinkyo, les salutistes, les Kimbanguiste et bien d’autres. Il a été question aux membres de cette communauté religieuse de faire le point sur l’application des recommandations relatives à la mise en œuvre des mesures barrières édictées par le gouvernement face à la pandémie du COVID-19, notamment, le confinement à domicile. Après analyse de la situation, il ressort que les consignes ont été respecté par les membres croyants de la communauté islamique tel que l’a expliqué son Éminence El-Hadj Djibril Abdoulaye BOPAKA, le Président du Conseil Supérieur Islamique du Congo, « Nous entant que Comité National de Solidarité d’Appui à la Lutte contre le COVID-19, des confessions religieuses, nous avons aujourd’hui, des banderoles, qui sont entrain de s’installer, nous avons des bavettes, on est entrain de tout faire, notre structure, soit une structure écouté et entendu par le peuple congolais dans la paix, dans l’unité et la solidarité Sallah Maléko’.

A cet effet, ils ont sollicité du gouvernement la réouverture de tous les lieux des cultes, car pensent-ils que la prière d’ensemble à une grande importance a fait savoir El Hadj Djibril Abdoulaye BOPAKA, « Nous disons que pour les confessions religieuses la prière doit continuer, nous ne pouvons pas évaluer ce que Dieu a fait pour nous mais, nous pouvons dire que Dieu est avec le Congo. C’est pour cela que nous sollicitons à l’État de nous libérer les lieux des cultes. Et nous disons aussi à L’État que l’État est responsable de toutes les décisions et ce n’est pas nous. Si l’Etat, qui a les quatre (4) yeux voit que ça ne va pas, l’État doit continuer. Le Coronavirus est réel et que chacun d’entre nous doit mettre du sérieux dans toutes ses activité et aspects de la vie », a conclu El-Hadj Djibril Abdoulaye BOPAKA.

Par ailleurs, il a remercié le personnel de la santé, les médecins, les infirmiers et les agents de la force publique pour l’effort et le travail abattu.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page