Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

CHU-B : L’Intersyndical rangé en ordre de bataille a déclenché une grève illimitée

Publié le 10 Mai 2021 par André LOUNDA in Société

 

Sous la direction de son Secrétaire Général, ONDELE NGAKOSSO, conformément à l’avis de grève lancé le 07 mai dernier lors de l’Assemblée Général des Travailleurs, ce lundi 10 mai 2021, dès 7 heures oo, les travailleurs du CHU-B ont observé conformément une grève illimitée avec un service minimum. Celle-ci ne prendra fin qu’à l’aboutissement de leurs revendications.

A cet effet à compter d’aujourd’hui, seuls les agents désignés pour le service minimum se présenteront tous les jours dans les différents services et tous les autres travailleurs doivent observer cette grève telle qu’elle a été décidée lors de l’Assemblée Générale dernière. Si les travailleurs du CHU-B sont en grève, c’est pour revendiquer leurs droits et salaires. C’est-à-dire la contre partie de leur travail.

Pour que cette grève soit bien observée et respectée, l’Intersyndical a mis en garde tout acte de manœuvre de quelque nature que ce soit de la part de la Direction Générale du CHU-B, visant à entraver le libre exercice de ce droit fondamental des travailleurs, le droit de grève garanti par la législation en vigueur en République du Congo.

A noter que pour empêcher l’observation de cette grève à cet égard, la Direction Générale du CHU-B dans un Communiqué de Presse parallèle datant et signé le 07 mai 2021 stipule qu’elle avait déjà lancée une démarche avec l’Intersyndical visant à obtenir la signature d’un protocole d’accord avec le Gouvernement en vue de l’apurement des arriérés des salaires et la régularisation des salaires à venir,, et profondément surpris de cette décision unilatérale de son partenaire d’aller en grève, qu’elle considère irresponsable en cette période de pandémie à COVID-19.

Par conséquent tous les agents sont priés de se présenter au travail. Et ce communiqué de presse qui reflète la décision de la Direction Générale en vue d’empêcher la tenue de la grève n’a pas été respectée.

Signalons que lors de la tenue de l’Assemblée Générale, les travailleurs du CHU-B ont demandé :

*La résiliation inconditionnelle et sans délai du contrat signé avec l’Unité de Santé Internationale (USI) du CHU de Montréal (Canada) ;

*Le paiement de deux (02) mois de salaires et la signature d’un protocole d’accord précisant l’échéancier d’apurement des arriérés de salaires restants.

Tandis que les principaux services tel que la pharmacie, le laboratoire et la radiologie peinent à fonctionner, et certains laboratoires arrêtent de travailler faute de consommables, et les agents sont contraints au chômage technique prolongé. Et d’autres part, l’équipe dirigeante du CHU-B venue du Canada depuis le mois d’avril 2019 a déjà cumulé de Huit Milliards Sept Cent Millions (8.700.000.000) de FCFA, selon les informations des services financiers de l’Etat congolais, alors que la situation globale du CHU-B s’est empirée de plus en plus tendant vers le chaos. Et le tout dans l’indifférence du ministère de tutelle.

Ainsi, l’Intersyndical informe les populations et les malades d’aller se faire consulter et soigner dans les autres centres sanitaires de Brazzaville et ne peuvent être reçu au CHU-B que les cas les plus grave.

 

Commenter cet article