Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

Madame OKOGNA Sidonie Josiane est désormais détentrice d’un Doctorat en Histoires et Civilisations de l’Université Martien NGOUABI

Publié le 4 Juin 2022 par André LOUNDA in Education

 

 

« LA FEMME AKWA: DE LA TRADITION À LA MODERNITÉ, DE 1905 À 2005:ETUDE D'HISTOIRE SOCIALE »,est le titre de la soutenance de thèse pour l’obtention d’un diplôme de Doctorat unique dans le Domaine d’Histoire de la Formation doctorale en Histoire et civilisation ; Option : Histoire contemporaine présentée et soutenue publiquement le 03 juin 2022 dans la salle de conférences de la Présidence de l’Université Marien NGOUABI de Brazzaville en République du Congo par Madame OKOGNA Sidonie Josiane, Titulaire d’un Diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en Histoire contemporaine 2008 de la Faculté des Lettres, des Arts et  des Sciences Humaines de l’Université Martien NGOUABI.

En effet, pour cette thèse placée sous la direction de thèse de Monsieur GOMA-THETHET Joachim Emmanuel, Professeur Titulaire CAMES, UMNG  a répondu aux exigences de la tradition congolaise proprement dite. Le Jury composé de : Président : Théophile OBENGA, Professeur Titulaire CAMES d'histoire ancienne, UDSN, Congo ; Rapporteur externe : Mamadou BAMBA, Professeur Titulaire CAMES d'histoire contemporaine, Universités Alassane OUATARA ,(Côte d'Ivoire),; Rapporteur interne ; Joseph ZIDI, Maître de conférences CAMES d'histoire précoloniale, UMNG  ; Examinateur : Régine Véronique ODJOLA ,Maître de conférences CAMES de Littérature africaine, UMNG  Répondant favorablement aux questions posées par les membres du Jury, OKOGNA Sidonie Josiane a été hissée au grade de Docteur de l'Université Marien NGOUABI avec une mention « Très honorable et les félicitations du jury ». Cette mention est justifiée par l’originalité, sa qualité de sa thèse de 487 pages subdivisée insufflée par les hypothèses et approches méthodologiques qui ont servi à la servi d'outils d’analyse. C’est que l’impétrante a maîtrisé le sujet, la méthodologie et les hypothèses ont été bonnes et appréciées et a répondu favorablement au questionnement du Jury.

Ainsi, au cours d’une interview qu’elle nous a accordée, cette dernière nous a fait savoir que l'objet de cette étude est de suivre l'évolution sociale et politique de la femme Akwa avant, pendant et après la colonisation européenne. Cette étude permet de comprendre, d'une part, la place que cette femme a occupée dans l'organisation sociale et politique du peuple Akwa et, d'autre part, les changements survenus dans la société Akwa du fait de sa rencontre avec la civilisation occidentale, à l'action des missionnaires catholiques et de celle de l'école coloniale. La trajectoire de la femme Akwa décrite par cette thèse débouche sur la place aujourd'hui dans la société congolaise post-indépendance. Du point de vue méthodologique, cette étude résulte du croisement de plusieurs informations collectées, dans les archives, dans les bibliothèques et centres de documentation. En définitive, comme résultat, cette thèse constitue une importante contribution à l'histoire de la femme au Congo en général, et de la ma femme Akwa, en particulier. Pour conclure, elle a déploré que notre tradition a été malheureusement calquée par les blancs et que nous devrions réécrire notre histoire.

 

Commenter cet article