Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

« Il faut saisir les opportunités du numérique, si on ne les saisit pas nous serons déphasés », a déclaré Job ETOKABEKA

Publié le 7 Août 2022 par André LOUNDA in Eduaction

« CHIMIE, ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT EN AFRIQUE » : Enjeux : Matières premières ; Défis : Industriels et Technologiques, ont été au centre d’une Conférence organisée par la Faculté des Sciences et Technique de l’Université Marien NGOUABI qui s’est tenue le samedi 06 août 2022 dans la salle de conférence de la Grande Bibliothèque Universitaire de Brazzaville. Conférence animée tour à tour à l’endroit des étudiants de ladite faculté par le Docteur Cyrille MBEMBA, CNRS, France et Monsieur Job ETOKABEKA, OGP sas.

Dans son mot de circonstance, Hubert MAKOUMBOU, Chairman de la Conférence a premièrement souhaité la bienvenue à tous les participants, puis il a souligné l’importance de cette rencontre scientifique pour l’avenir de la science dans notre pays et sa contribution au développement socioéconomique des États africains.

En premier, Job ETOKABEKA dans sa communication sur les opportunités de la transformation digitale sur le développement de l’Afrique, impact sur l’environnement, il s’est focalisé sur la dynamique de la révolution numérique, les gains, les opportunités que ce secteur apporte et le rôle de la société civile pour une réelle croissance, la bancarisation, les mobiles money. Sur les enjeux de la transformation digitale. Il a déclaré que la transformation digitale est un sujet stratégique et incontournable pour l’ensemble des entreprises pour devenir plus performantes ou développer de nouvelles activités, les entreprises doivent agir, s’adapter et innover. La transformation digitale représente un levier de compétitivité et offre aux entreprises et aux administrations des perspectives de croissances nouvelles et durables. Certaines entreprises se concentrent sur la digitalisation des processus et l’introduction de nouvelles technologies émergentes ayant pour objectif d’améliorer et optimiser l’efficacité opérationnelle, d’autres privilégient l’amélioration de l’expérience client et en profitent pour reconsidérer la relation client. Au-delà de l’introduction des nouvelles technologies, la transformation digitale invite les entreprises à repenser leur organisation et leur processus, à instaurer de nouvelles façons de collaborer, à créer une culture d’innovation et de créativité, et enfin, à faire preuve d’agilité et de proactivité.

Par ailleurs, Job ETOKABEKA a souligné que l’intégration de nouvelles technologies ouvre de nouvelles perspectives en matière d’innovation et donne lieu à de nouveaux usages, de nouveaux modes de fonctionnement, de nouveaux produits, de nouveaux modèles économiques et de nouvelles façons de faire et de communiquer. « Il faut saisir les opportunités du numérique, si on ne les saisit pas nous serons déphasés », a-t-il lancé.

« La mise en place d’une transformation digitale est un projet de transformation tout autant technologique, organisationnel que culturel et présume des chantiers complexes de nature multidisciplinaire et nécessitant l’adhésion de l’ensemble des collaborateurs. Avec ce fond de transformation digitale, l’humain est au cœur des enjeux », a-t-il rappelé.

En ce qui concerne le pilotage de la digitalisation de l’entreprise, Job ETOKABEKA a donné quelques pistes pour une réelle transformation digitale. Il a dit premièrement, il faut avoir une vision claire ; des stratégies permettant à l’entreprisse d’acquérir un avantage compétitif ; réduction des coûts ; différenciation, expérience client, employé augmenté.

Secondo, le Pilotage nécessite la mobilisation des parties prenante pour atteindre les objectifs fixés ; une nouvelle façon de penser. Il a indiqué que 70% des projets de transformation digitale échouent tant dans le privé que dans le public.

Tertio, nécessité de mise en place d’un Conseil National du Numérique (Institution indépendante du Gouvernement) ; nécessité d’un accompagnement par les spécialistes du numérique.

Pour conclure, Job ETOKABEKA a rassuré qu’OGP sas intervient pour accompagner les entreprises dans la réussite de leurs projets de transformation digitale.

S’agissant du deuxième thème portant sur le Développement de l’Afrique à travers les matières premières, le deuxième intervenant, Cyrille MBEMBA, Docteur en chimie organique, Maître de conférences, dans sa présentation sur les enjeux : matières premières ; défis : industriels, technologiques a d’abord situé les participants sur la problématique de l’évolution démographique en Afrique qui a atteint un milliards quatre cent millions d’habitant, comment les nourrir ? Interaction et matières premières en Afrique, le circuit de distribution des produits finis. Il a invité les participants à s’impliquer à la transformation des matières premières par la création des usines. « C’est la transformation des matières premières qui apporte la richesse et non l’extraction », a rappelé le Dr Cyrille MBEMBA tout en prenant un exemple sur la transformation de la bauxite en aluminium dans le cadre des activités chimiques et solutions aux enjeux du développement durable, cas particulier de la chimie analytique.

« Une industrialisation pensée, optimisée sur le choix des usines pour les ressources internes au territoire, l’industrie doit tenir compte de l’aspect intensif de l’implication (éviter le comportement émotif), l’industrie doit répondre aux enjeux environnementaux, elle doit être efficiente et innovante, l’industrie doit être stratégique, elle doit prévenir les risques d’accident (répondre aux normes de sécurité). Le potentiel humain, par la formation adaptée ; outils et méthodologies ; faisabilité du projet ; adaptabilité pour que le produit possède bien les propriétés attendues ; vérification de la productivité, et la disponibilité de l’énergie », ce paragraphe constitue  des pistes de solutions qu’il a suggérées aux participants avant les échanges interactifs avec les étudiants et le corps enseignant de la Faculté des Sciences et Techniques

 A noter que la société OGP sas sponsor de cette conférence accompagne la transformation digitale des entreprises par ses services d’audit ; conseil stratégie ; accompagnement et le développement des compétences.

Pour tout contact : ogp-in.com

Email : job.etokabeka@ogp-in.com

Tél : +242044747447

Commenter cet article