Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

Sommes-nous vraiment et réellement indépendants et souverains ?

Publié le 23 Août 2022 par André LOUNDA in société

Nous sommes indépendants depuis 62 ans et le célébrons chaque année, avec faste et pompe, tam-tam et au pas de la danse, en plus. A l’occasion, entre accueil, entre accueil des hôtes, restauration, luxe de tous genres, des milliards de frs CFA sortent du Trésor public, pendant que quotidiennement la population meurt de faim et soif, vit dans des conditions de précarité. En Afrique les indépendances nous avaient été accordées, certains les ont même arrachées au prix de bien de luttes et cela est écrit noir sur blanc dans nos manuels d’histoire. Mais, entre nous soit disant, notre pays, les pays africain, du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest, sont-ils vraiment et réellement libres et souverains ?

Répondre par  l’affirmative serait faire preuve de cécité, de mauvaise foi et de beaucoup de superficialité.  A dire vrai et à voir la réalité en face, l’emprise et le contrôle des multinationales européennes, américaines, chinoises et  mais encore de très actives puissances coloniales sur l’entière vie sociale, politique et économique surtout culturelles et scientifique n’ont diminué en rien.  Personne n’en parle. On ne parle que des guerres tribales et de la misère en Afrique. Pour quel motif les tribus doivent-elles se battre puisqu’elles ont toujours vécu ensemble ? Pour quel motif les africains doivent-ils accepter de souffrir et de se faire souffrir éternellement ? Pourquoi l’Afrique se contente-elle de vivre dans un état d’émergence humanitaire chronique ? Pourquoi manque-t-il un vrai « protagonisme » politique et diplomatique africain ? Alors que les autres, l’Afrique est un véritable paradis fiscal, pourquoi est-elle devenue un enfer pour les africains eux-mêmes ?

Aujourd’hui, la colonisation sous forme de néocolonialisme ou néolibéralisme, de mondialisation, nouvelle forme d’impérialisme, est revenue avec force sur le continent. Alors que la démocratie était censée instaurer de vrais et authentiques États de droits en Afrique et garantir la bonne gouvernance, il n’en est pas encore ainsi dans les faits. C’est une démocratie contrôlée, encadrée par ceux qui ont beaucoup d’intérêts à préserver en Afrique et ce, contre la volonté du peuple. Malgré le choix officiel du régime démocratique, les Constitutions jouissent encore et toujours d’une flexibilité dynamique et elles s’apparentent souvent à de la pâte à modeler, pour les besoins de la cause. C’est la réalité quotidienne des populations africaines que personnes n’a jamais écrite. Il sied de noter en passant que dans la plupart de pays dit démocratique d’Afrique, il n’est pas toujours reconnu le droit de ne pas être d’accord avec certains choix du parti au pouvoir, de dire vraiment et sincèrement ce que l’on pense, on est obligé d’applaudir, de chanter et de danser. Et puisque la plupart des juges ne sont que des simples fonctionnaires à la solde de l’exécutif, l’on assiste à une parole de justice.

Commenter cet article