Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

Le monde entre dans sa décennie "la plus dangereuse" depuis la Seconde guerre mondiale, estime Poutine

Publié le 30 Octobre 2022 par GéoAfriqueMédias.cg in International

Le président russe s'est exprimé devant le forum de discussion de Valdaï à Moscou. Selon lui, l'invasion de l'Ukraine s'inscrit dans ce "changement tectonique de tout l'ordre mondial".

"Nous sommes à un moment historique". S'exprimant devant le forum de discussion de Valdaï à Moscou, le président russe Vladimir Poutine a estimé que le monde entre dans sa décennie "la plus dangereuse" depuis la Seconde Guerre mondiale, l'Occident cherchant à maintenir selon lui sa domination sur la planète.

"Nous sommes sans doute face à la décennie la plus dangereuse, la plus importante, la plus imprévisible" depuis 1945, a-t-il indiqué, ajoutant que "l'Occident n'est pas en mesure de diriger le monde, mais il essaye désespérément, et la plupart des peuples du monde ne peuvent l'accepter", jugeant dès lors la planète en "situation révolutionnaire". Selon lui, l'assaut contre l'Ukraine s'inscrit dans ce "changement tectonique de tout l'ordre mondial". 

Peu avant, il avait  décrit ainsi sa confrontation avec l'Occident, notamment dans le contexte de son offensive lancée contre l'Ukraine, comme un combat pour la survie même de la Russie. "La Russie ne défie pas l'Occident, la Russie défend juste son droit à exister", a-t-il encore affirmé, accusant Américains et Occidentaux de vouloir "détruire, effacer (la Russie) de la carte" dans un nouveau réquisitoire contre ses rivaux géopolitiques qui soutiennent et arment l'Ukraine pour faire face à l'armée russe.

« Nous n'avons jamais parlé de la possibilité d'utiliser des armes nucléaires ». 

Vladimir Poutine a en outre relativisé ses propos passés quant à la possibilité d'utiliser l'arme atomique, estimant qu'il n'avait fait que répondre aux menaces de ses adversaires. "Nous n'avons jamais parlé de la possibilité d'utiliser des armes nucléaires. Nous avons seulement fait des allusions en réponse aux déclarations d'autres pays", a assuré le président russe.

Guerre en Ukraine : dans quels cas Poutine pourrait-il presser le bouton nucléaire ?

 


Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, le maître du Kremlin agite le chiffon rouge du nucléaire.

Si la perspective d’une telle frappe demeure peu probable à ce stade, elle est néanmoins prise très au sérieux par Kiev et ses alliés.

Ce qui permet de s'interroger : dans quels cas la Russie prévoit-elle d'utiliser l'arme atomique ?

Le président russe, Vladimir Poutine, a plusieurs fois exprimé, et de manière à peine voilée, sa volonté de recourir à des armes nucléaires tactiques. Dès les premiers jours de l'invasion russe en Ukraine, le maître du Kremlin a demandé que les "forces nucléaires" soient mises "en régime spécial d’alerte au combat". "Nous utiliserons tous les moyens à notre disposition pour défendre la Russie. Ce n’est pas du bluff", a-t-il encore lancé, le 21 septembre dernier, alors que les forces russes perdaient du terrain sur le front ukrainien. 

Et si la perspective d’une frappe nucléaire demeure peu probable à ce stade, elle est néanmoins prise très au sérieux par Kiev et ses alliés. Pour autant, si Moscou devait recourir à l'arme atomique, il devrait s'agir d'une arme nucléaire tactique, plus faible que celles dites « stratégiques », selon les experts. Mais comme l'a rappelé début octobre le président américain, Joe Biden, il serait difficile d'utiliser une arme nucléaire « sans finir par provoquer l'apocalypse ». 

 

Commenter cet article