Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

« Planté un arbre et dire non à la corruption pour lutter contre toute destruction du pays », c’est l’esprit qui a animé la HALC

Publié le 7 Novembre 2022 par André LOUNDA in Environnement

Le 06 novembre de chaque année, la République du Congo célèbre la Journée Nationale de l’Arbre Cette année, la 36ème édition relative à cette célébration a été placée sur le thème : « La planète a besoin de nous. Pour la sauver, plantons les arbres ! ». Cette année 2022, cet évènement vise à contribuer efficacement à la lutte contre les érosions et les glissements de terrains en vue d’améliorer la qualité de vie notamment les grandes villes, victimes de ces catastrophes naturelles. Patronnée par Anatole Collinet MAKOSSO, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, réhaussée par la présence de Pierre NGOLO, Président du Sénat, de plusieurs membres du Gouvernement et des institutions constitutionnelles, et les personnels de ces institutions ont participé au planting d’arbres au site du pavillon présidentielle de l’aéroport de Brazzaville. A cette occasion, 13.300 plants d’espèces d’eucalyptus urograndis, pinus caribeae et terminalia mantaly ont été mis en terre sur une superficie de 12.90 hectares. A cette occasion, pour Anatole Collinet MAKOSSO, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, la participation massive de la population au planting renforcera l’engagement du Chef de l’Etat en faveur de l’environnement et la dynamique nationale impulsée par sa politique. Cette 36ème édition a coïncidé avec l’ouverture officielle de la Conférence des Nations-Unies sur le climat (COP27) en Egypte, une rencontre qui vise à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

« Planté un arbre et dire non à la corruption pour lutter contre toute destruction du pays », s’est sous ce leitmotiv que l’a Haute Autorité de Lutte contre la Corruption, la HALC que dirige Emmanuel OLLITA ONDONGO a participer à cette dynamique qui s’inscrit à la vision du Président de la République, Chef de l’Etat Son Excellence Dénis SASSOU N’GUESSO pour le bien-être des populations congolaises. Pris à chaud par les reporters-journalistes sur l’esprit qui l’a animé à l’occasion de cet évènement sur le planting d’arbres, le Président de la HALC a fait savoir que : « Moi personnellement, je pense que c’est d’abord à l’initiateur de l’idée qui est le Président de la République ! Cela fait une 36ème année qu’on est dans cette logique. Chaque année nous devons planter un arbre ! Alors la Haute Autorité nouvellement arrivée, disons a emboité le pas à penser qu’il faut aller encourager cette initiative qui est une très-très bonne chose pour la nation, pour la vie des hommes et pour la vie de la République. Voilà les raisons qui font que le Président puisse amener son monde vers cette activité qui va permettre au Congo de vivre dans la nature. Nous aurons cet oxygène, nous aurons beaucoup de choses bénéfiques aux populations ».

Suite à la célébration officielle poursuivant au siège de la HALC, le Président de la HALC après avoir livré son message à l’attention de son personnel en particulier et au peuple congolais, en compagnie de son Secrétaire Général et en présence de tout le personnel de ladite institution ont également procédé au même rituel en plantant une fois de plus un eucalyptus pour le Président et son Secrétaire Général par un palmier royal.

Dans son message, Emmanuel OLLITA ONDONGO a laissé entendre qu’institué par le Président de la République, Denis SASSOUS N’GUESSO, en 1984, cette célébration donne l’occasion à la nation de contribuer à la préservation de la population arboricole mondiale et à la protection active de notre écosystème. A l’occasion, la population est invitée à procéder au planting des arbres.

La HALC, par notre participation a bien voulu répondre à l’invite des hautes autorités de notre pays de prendre part à cette célébration, et au-delà à l’adhésion aux objectifs visés par le planting des arbres. En effet, les arbres ont toujours été intimement liés à l’évolution de la biodiversité terrestre et participent notamment à :la lutte contre la pollution, particulièrement dans la purification de l’air et la neutralisation de nombreux polluants gazeux ; la lutte contre le ruissellement des eaux et les érosions ; la protection de la biodiversité en ce qui constitue l’habitat privilégié de nombreuses espèces animales et végétales.

Pour la HALC, l’adhésion et la participation à cette célébration revêtent également une signification très symbolique.

« Comme nous venons de le voir en effet, l’arbre est un agent qui lutte pour empêcher la dégradation de l’écosystème. La HALC également est crée avec la mission originelle de la prévention et la lutte contre la corruption, la concussion, la fraude et les autres infractions assimilées », a déclaré Emmanuel OLLITA ONDONGO.

Poursuivant son propos, il a fait savoir qu’il y a là, il nous semble, une analogie qui nous permet de dire qu’en participant au planting de la Journée Nationale de l’Arbre, la HALC affirme sa mission de prévention contre le fléau de la corruption, et profite par-là de sensibiliser l’opinion à planter également, à chaque fois que cela se présente un « non à la corruption » pour mieux-être de notre pays que vous pouvez lire sur nos supports de sensibilisation. Puis tout en remerciant son personnel, il leurs a souhaité et à tout le peuple congolais Bonne célébration et que vive le Congo sans corruption.

Populations du Congo Brazzaville, pour lutter contre ce fléau impliquez vous à l’utilisation du Numéro vert de la HALC, « Hé, Vous ! Tous, Dénonçons la corruption au 1023, C’est facile, appelez gratuitement, conformément à l’article 3, alinéa 4 de la loi N°3-20196 du 07 décembre 2019, vous êtes, Ni vu, Ni Connu et Vous êtes protégés.

Cette photo a été prise devant un jeune plant de baobab qui est un symbole qui caractérise l'Afrique cet immense arbre typique des plaines africaines au tronc très épais. Bien que l’âge d’un baobab soit difficile à  déterminer, il a été prouvé qu’il s’agit des seuls arbres de la planète pouvant atteindre des àges millénaires.

 

Commenter cet article