Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

SCG-Ré : Emission d’Actions Nouvelles par Appel à l’épargne

Publié le 9 Novembre 2022 par André LOUNDA in Economie

 

Dans la logique de développement de ses activités, et suite aux solutions de l’Assemblée Générale Mixte réuni le 07 juin dernier, la  Société Commerciale Gabonaise de Réassurance en sigle la SCG-Ré a approuvé le principe de mobilisation des ressources financières à travers une émission d’actions nouvelles par Appel Public à l’épargne (APE) sur le marché financier de l’Afrique Centrale pour un montant global de 5.000.000.000 (Cinq Milliards) FCFA. Le Directeur général de ladite Société, Andrew GWODOG, a lancé cette opération  le lundi 7 novembre 2022 à Brazzaville. L’opération porte sur un prix nominal d’actions de 20.000 FCFA, correspondant à 250.000 actions, pour une valeur globale de 5 milliards de FCFA. L’administrateur Directeur Général de SCG-Ré explique les contours de l’opération d’appel public à l’épargne, les atouts pour les souscripteurs et l’entreprise. Propose des garanties pour encourager le maximum de personnes à saisir cette opportunité d’investissement.

Pour cette opération  qui a pour but de financer l’expansion de ses activités au-delà du territoire gabonais, conformément à son Plan Stratégique et de Développement (PSD) 2022-2027. Afin d’assurer la mobilisation effective de cette somme sur le marché régional, elle a sollicité les services d’Africa Bright Securities (ABS) en qualité d’Arrangeur et Chef de file de l’opération. A travers cet appel public à l’épargne, il sera question de collecter l’épargne des agents économiques privés ou publics dans les 06 pays de la zone CEMAC. Les fonds collectés serviront à financer les activités de développement de l’économie gabonaise en particulier mais aussi de l’économie de la sous-région Afrique Centrale en générale. Ils permettront surtout à leurs propriétaires (ceux ayant acheté les actions) de devenir copropriétaires de la SCG-Ré mais aussi d’accroître leurs revenus à travers les dividendes qui en résulteraient.

« Nous sommes plutôt fiers du parcours. 10 ans après la création de la SCG-Ré, nous considérons notre introduction en bourse comme un véritable bond en avant qui témoigne de la confiance de toutes les parties prenantes avec lesquelles nous interagissons à savoir les instances de contrôle, le top management, les salariés, le Gouvernement gabonais’ », a-t-il fait l'Administrateur Directeur Général, tout en ajoutant qu’étant la première entreprise gabonaise à franchir le cap de la Bourse parmi les 03 entreprises choisies pour représenter le Gabon à la BVMAC la SCG-Ré affiche de très bons indicateurs de performance ce qui fait d’elle un modèle pour les autres.

« Absolument ! Nous disposons d’un capital de 10 milliards de FCFA, un chiffre d’affaires moyen annuel de 17 milliards de FCFA, un résultat net moyen annuel de 1 milliard de FCFA, des dividendes distribués de 400 millions de FCFA, une rentabilité moyenne de 8%. Ce qui précède nous confère naturellement la confiance du Gouvernement mais aussi des instances de contrôle des marchés financiers en Afrique à savoir la COSUMAF et la CIMA », a conclu Andrew GWODOG.

En ce qui concerne les caractéristiques de l’opération de l’emprunt obligataire et les modalités de souscription, l’Administrateur Général a laissé entendre quelles se feront par virement bancaire, chèque, espèce et par Mobile Money et le bulletin de souscription est téléchargeable sur le site de la SCG-Ré. Cliquez sur le lien suivant : www.scgre-ape2022.com

A noter que plusieurs autres préoccupations ont été abordées et clarifiées. Celles relatives aux souscripteurs hors CEMAC, aux impôts sur les dividendes (10%), ainsi que celle relative aux souscriptions qui devront, d’après la COSUMAF, bénéficier d’un arbitrage concertée. Créée en 2012, la SCG-Ré a pour mission de gérer, au nom et pour le compte de l’Etat gabonais, la cession légale sur les primes et cotisations des sociétés d’assurances exerçant au Gabon. Elle est aussi chargée de recevoir les acceptations facultatives en réassurances conventionnelles.

Commenter cet article