Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La CHORALE CENTRE MAYANGUI célèbre avec allégresse son 70ème  Anniversaire

par André LOUNDA 16 Septembre 2023, 17:10 Religion

1953-2023, la CHORALE CENTRE MAYANGUI poursuit son chemin de l'évangélisation par les cantiques, le chant, la musique et la prière. Comme l'a déclaré le psalmiste << Par nos cantiques et nos danses glorifions le Seigneur >>. À l'occasion de ses festivités marquant les 70 ans de sa fondation, plusieurs activités ont été organisées pour exprimer leur reconnaissance en l'Éternel des Armées, le Dieu Tout Puissant du14 au 17 septembre 2023 dans l'enceinte de la paroisse Mayangui de l'église Évangélique du Congo.

Fernand MATOUTONDA, responsable de la Chorale Centre Mayangui à notre micro. << Pourquoi fêter les 70 ans ? Comme vous l'avez dit, 70 ans c'est l'âge de la maturité mais, c'est aussi notre habitude, tous les dix ans, nous fêtons cette Anniversaire. Le premier, c'était en 2003 lorsque nous avons atteint nos 50 ans, le deuxième en 2013 on avait atteint nos 60 ans et en 2023 nos 70 ans. Donc, tous les dix ans en tout cas, c'est devenu chez-nous notre premier devoir de mémoire parce que sans analysé le passé, on ne peut pas imaginer un bon futur. Pour préparer le futur, on essaie de jeter un regard vers l'arrière pour aller de l'avant. C'est donc, l'occasion pour nous de faire une introspection pour savoir qu'est-ce qui a marché et qu'est-ce qui n'a pas marché. Chaque 10 an, il faut faire le bilan. Je sais qu'il y a l'aspect festif, la fête, c'est vrai mais, il y a aussi un travail qu'il faut faire, mener des réflexions pour dire que 10 ans après, où est-ce que nous sommes économiquement, financièrement, socialement et d'où même le choix de ce thème : << Le choriste face aux enjeux du développement intégral >>. Parce que nous avons constaté que c'est vrai, le développement, c'est un tout comme sur le corps humain, il y a le corps, l'âme et l'esprit mais, les trois doivent aller ensemble. 3 Jean 2 dit, il s'adresse à Gaeus, il dit ceci et c'est très important, << il faut que tu prospères à tous égards comme prospère l'état de ton âme >>. Donc, c'est le développement intégral. Tous les aspects sont contenus là-dedans dont, l'économie, la santé physique et morale, la santé spirituelle, c'est au niveau de l'individu.

Au niveau d'une communauté, d'un groupe, d'un Kilombo, d'une chorale, c'est de voir où en sommes-nous sur le plan économique, financier, social pour dire que nous avons fait. Donc, comme je le disais tantôt, c'est le temps de faire le bilan et aujourd'hui, on ne peut pas dire que nous avons un bilan positif mais, on essaie de voir comment faire pour avancer, il y a des ratés aussi et ce n'est pas évidents. Nous pensons que nous sommes sur le bon chemin et nous devons tout faire pour que nous puissions aller de l'avant. Ce qu'on a pas pu avoir cette année ou les dix dernières années, il faut que nous fassions tout afin que les cinq ou les dix prochaines années, qu'il ait vraiment un changement comme le disait le pasteur Moïse lors de la campagne au Centre d'accueil, parce qu'il a dit que moi aujourd'hui, je suis tout le monde, je te vois mais après un an, je vois que ce fidèle-là dois changer, s'il ne change pas, c'est qu'il y a un problème.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page