Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

sports

Jean Guy Blaise MAYOLAS candidat à sa propre succession à la tête de la FECOFOOT pour le mandat 2022-2026

Publié le 20 Août 2022 par André LOUNDA dans sports

« Notre motivation aujourd'hui est d'utiliser tous les moyens structurels, humains et financiers à notre disposition pour les maintenir, les consolider, mais également poursuivre ensemble la belle lancée engagée depuis 2018 », c'est un des objectifs que poursuit Jean Guy Blaise MAYOLAS candidat à sa propre succession à la tête de la Fédération Congolaise du Football (FECOFFOT) et ceci, c’est au cours d'une conférence de presse qu'il animé à l'hôtel Olympic palace dans le cadre du lancement officiel de sa campagne électorale ouverte le 17 août 2022. Conférence au cours de laquelle que ce dernier face aux chevaliers de la plume, du micro et du web a présenté son programme d'actions prioritaires exercice 2022-2026. Malgré la déclaration polémique des anciens footballeurs internationaux, Jean Guy Brice MAYOLAS est le seul candidat qui a rempli les critères de sélection conformément aux statuts et règlement intérieur de la FECOFOOT et de la FIFA.

Dans un face à face avec les professionnels des médias, Jean Guy Blaise MAYOLAS dans son mot liminaire a fait savoir que le football congolais a initié depuis quelques années de profondes mutations pour résoudre les problèmes organisationnels et fonctionnels en son sein et amorcer ainsi la dynamique d’une économie du football. Qu’il vous souvienne en 2018, nous avions fait un diagnostic préoccupant, qui mettait en lumière plusieurs insuffisances qui nécessitaient la mise en place d’une méthode d’organisation interne, et de gestions des ressources humaines, foncières et matérielles de notre fédération. En effet,  le manque de rigueur administratif menaçait grandement notre volonté de professionnalisation du football congolais. A la longue, cette situation aurait eu pour effet, la désaffection du public, la diminution de nos ressources de financement, la désertion des partenaires solides, et l’augmentation de la précarité des joueurs et de leur bien-être.

Fort de ce constat, nous nous sommes mis au travail et avons entrepris de grands chantiers. En nous appuyons sur des piliers solides, nous avons engagé une démarche courageuse consistant à : consolider nos acquis ; s’appuyer sur nos anciennes valeurs pour construire le futur ; impliquer l’ensemble des acteurs du football.

«  Aujourd’hui, nous sommes fiers d’affirmer que nos efforts ont été récompensés et que 55% de nos objectifs ont été atteints. Ainsi, ma démarche en me portant à nouveau candidat à ma propre réélection, est de continuer avec la confiance de tous, d'œuvrer pour le développement et surtout la professionnalisation du football congolais », a-t-il indiqué.

En conséquence, ma nouvelle dynamique pour les quatre prochaines années sera de : Renforcer les partenariats existants et innover constamment pour en attirer d'autres ; Créer de nouveaux cadres et renforcer ceux existants pour une professionnalisation accrue des jeunes acteurs du football congolais ; Consolider nos acquis et maintenir une gestion rigoureuse.

Avant de conclure son propos, Jean Guy Blaise MAYOLAS pour ce second mandat propose de s’inscrire résolument dans une nouvelle dynamique en s’appuyant sur des leviers d’actions puissants pour soutenir et consolider les progrès accomplis ; de construire ensemble le football professionnel dont nous rêvons tous ; de faire preuve d’exigence et de volonté pour une fédération forte. Aussi, il a donné une réponse à l’épineuse problème des rentes des joueurs dans les clubs et surtout de la fuite des joueurs vers d’autres cieux à la recherche des championnats appropriés.

 

commentaires

Lancement officiel du PLAY OFF au Centre technique de football d'Ignié par le Président de la FECOFOOT, Jean Guy Blaise MAYOLAS

Publié le 17 Août 2022 par André LOUNDA dans sports

C'est au environ de 11 heures 30 minutes que Jean Guy Blaise MAYOLAS a donné le coup d'envoi du PLAY OFF, les équipes FC SERSY de Pointe Noire, Aigle Sport de Talangaï à Petite chosen Flamengo de Makélékélé et JSP (Jeunesse Sportive de Poto Poto) ont pris part au lancement.de en matinée. Et pour cet après-midi, les équipes FC Racine de Moungali et Fleur du Ciel de Pointe Noire se sont croisées les fers et de l'autre côté au même moment TV Mokanda de Pointe Noire a rencontré Juck de Kintélé.

Au finish des premières rencontres FCSersy a battu aigle Sport par un score de 1butsp à 0 et quant à la JSP, elle a remporté sur flamengo par 2 buts à 1. As JUCK a remporté face au TP Mokanda par un score de 4 à 2 et de l'autre côté Racine a battu Fleur du Ciel par 1 but à 0.

À noter qu’au terme de la compétition de ces 8 équipes de la ligue 2, les deux meilleures passeront aux compétitions de la ligue 1.

 

Lancement officiel du PLAY OFF au Centre technique de football d'Ignié par le Président de la FECOFOOT, Jean Guy Blaise MAYOLASLancement officiel du PLAY OFF au Centre technique de football d'Ignié par le Président de la FECOFOOT, Jean Guy Blaise MAYOLAS
Lancement officiel du PLAY OFF au Centre technique de football d'Ignié par le Président de la FECOFOOT, Jean Guy Blaise MAYOLASLancement officiel du PLAY OFF au Centre technique de football d'Ignié par le Président de la FECOFOOT, Jean Guy Blaise MAYOLAS
commentaires

Les athlètes kenyans se sont bien distingués et raflent les palmes d’or de la 17ème édition du traditionnel Semi-marathon international de Brazzaville

Publié le 15 Août 2022 par André LOUNDA dans sports

Le coup d’envoi de la 17ème   édition du traditionnel Semi-marathon International de Brazzaville (SMIB 2022), a été donné par Son Excellence Denis SASSOU N’GUESSO, Président de la République, Chef de l’Etat congolais au Boulevard Alfred Raoul de Brazzaville. Cinq cent cinquante-cinq athlètes venus des douze départements du Congo ainsi que ceux venus des autres pays ont rivalisé d’ardeur, d’endurance et de détermination, laissant ainsi exprimer leurs talents sportifs dans la loyauté et dans un esprit sportif et chevaleresque en affrontant les 21,100 km de Brazzaville, la capitale de l’olympisme africain. Au terme de la rencontre sportive, ce sont les athlètes kenyans, dans les deux versions, qui ont dominé la 17e édition du Semi-marathon international de Brazzaville (SMIB 2022), le dimanche 14 août 2022 après deux ans d’interruption causée par la crise sanitaire dûe à la pandémie de la COVID 19, alors que les podiums nationaux ont consacré deux nouveaux champions qui ont succédé à Eric SEMBA et Jodelle OOSSOU.

Le Kenyan Geoffrey KIPYEGO a été le meilleur de la course dans la version masculine en franchissant la ligne d’arrivée en 1h03min 05 secondes devançant l’Ethiopien Diriba KELEYA  à 1h03min 19 secondes. Quant au Rwandais Félicien MUHITIRA a  complété le podium en 1h04 min 45 secondes. Chez les dames, la Kenyane Lilian Jelecat s’est imposée par un chrono d’ 1h 09min 55 secondes devant l’Ethiopienne Niguse MAMOEMEBET, 1h14 min26 secondes et la 3ème une Kenyane Agness Jeruto BARSIOSIO, 1h18 min 55 secondes.

En guise des récompenses, les vainqueurs internationaux, dans les deux versions, ont été récompensés à hauteur de 2,5 millions de FCFA pour les premiers, deux millions de FCFA pour les deuxièmes et 1,5milion de FCFA pour les troisièmes. Chez les nationaux à défaut des habitués au podium suspendus par le comité de direction, le SMIB a consacré de nouveaux vainqueurs.  En version masculine, Kevin BOBANDA a succédé à Eric SEMBA avec un chrono de 1heure, 11minutes, 21 secondes, suivi de près par Rocheteau ONDELE avec un chrono d’1heure, 11minutes, 24 secondes et de Josué MOUNGANI qui a marqué au chrono, 1heure 11minutes, 39 secondes. Chez les dames, Chardevie MISSAMOU a  réalisé un chrono de 1heure, 25 minutes, 21 secondes devant Julienne LOUFOUA avec un chrono d’ 1here, 29 minutes, 06 secondes puis Alida NGOMA qui a complété le podium par un chrono d’1heures 30 minutes.  Les vainqueurs nationaux dans les deux versions, ont été récompensés à hauteur de deux millions pour les premiers, 1,5 million pour les deuxièmes et un million pour  les troisièmes. « Je viens de gagner la première place. Je suis très contente même si  c’était un peu dur par rapport aux adversaires de haut niveau qui se présentaient devant moi. Je me suis bien préparée pour cette compétition. Je me suis améliorée puisqu’en 2009, j’étais troisième », a déclaré l’athlète Chardévie MISSAMOU. Le Congo a terminé 8ème  au classement général du SMIB 2022.

Hugues NGOULONDELE , le Ministre en charge des Sports et de la jeunesse  a invité les autres sociétés et entreprises évoluant au Congo  à associer leur label respectif à l’épanouissement  des disciplines sportives du Congo à l’instar de la SNPC en athlétisme, le camp d’intervention est aussi  large que varié puisque notre pays compte trente fédérations sportives nationales.

Raymond IBATA, le Président du Comité d’Organisation du SMIB s’est réjoui de la reprise de la compétition après deux années d’interruption. Il a indiqué qu’il faut repartir à zéro et faire en sorte que les choses repartent comme  lors des seize dernières éditions car au niveau de la participation internationale, il n’y a  pas eu autant du monde qu’avant.

De sa part, Raoul Maixent OMINGA, le Directeur Général de la Société Nationale des Pétroles du Congo en sigle SNPC, le sponsor officiel de tous les temps du SMIB a salué les performances réalisées par les athlètes congolais tout en promettant de poursuivre l’engagement de subventionner leur placement dans les grands centres. «Nous allons encourager les athlètes congolais, en les envoyant encore à un stage dans un pays étranger même pour une durée de quatre mois pour que,  l’année prochaine, nous ayons des Congolais sur le vrai podium », a-t-il rassuré.

A noter que  cette 17ème édition n’a connu que la participation de dix-sept athlètes internationaux et le rendez-vous a été pris pour le 14 août 2023 toujours avec la SNPC.

 

 

commentaires

Tout est fin prêt pour la 17ème édition du Semi-Marathon International de Brazzaville

Publié le 11 Août 2022 par André LOUNDA dans sports

 

« L’énergie au service du sport pour l’unité des peuples dans la protection de l’environnement », constitue le thème de la 17ème édition du Semi-Marathon International de Brazzaville en sigle SMIB 2022. Placée Sous le Très Haut patronage de Son Excellence Dénis SASSOU N’GUESSO, Président de la République, Chef de l’Etat congolais, cette 17ème édition qui se tient le 14 août 2022 à Brazzaville à la veille de la Commémoration du 62ème Anniversaire de l’indépendance de la République du Congo, le 15 août 2022, le comité préparatoire de cette édition au cours d’une conférence de presse qu’il a animé le 10 août 2022 à Brazzaville a rassuré les professionnels des médias que tout est fin prêt et que 831 athlètes nationaux et 8 internationaux y prendront part sur un circuit de 21 kilomètres et que le SMIB attribue des primes pour les premières places en version masculine ou féminine aussi bien au plan national et international.

Face aux chevaliers de la plume, du micro et du web, tour à tour les membres du comité d’organisation du SMIB 2022 ont rappelé l’auditoire que cette édition qui aurait dû se tenir en 2020 et/où en 2021, n’avait pu avoir lieu du fait de la forte prévalence de la pandémie de la COVID-19. Aujourd’hui, nonobstant la situation internationale caractérisée par la guerre en Ukraine qui bouleverse la géostratégie mondiale et impacte les économies africaines, dont celle du Congo, cette rencontre sportive d’envergure qui réunit des athlètes de cultures diverses, venus de tous les horizons à bel et bien lieu.

Monsieur Pascal Akouala, Conseiller du Chef de l'État, à titre de rappel a fait savoir que le Semi-Marathon International de Brazzaville (SMIB), nous ramène à la date du 16 juin 2001, au cours de laquelle sur initiative de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, cette course à pied est créée, par note de service N°2015/PR-CAB. Cette année-là, le Chef de l’Etat lance la première édition du Semi-Marathon International, dans le but de faire germer, dans le mental des jeunes congolais, les valeurs de patriotisme, de solidarité, de compréhension mutuelle, de citoyenneté et civisme en vue de consolider la paix sociale, la stabilité et l’unité nationale ébranlées pendant la période trouble que le pays a connu.

Ainsi, depuis la première édition, le SMIB permet aux jeunes de tous les départements du Congo, notre pays, ainsi que ceux d’(autres pays d’émerger et de s’affirmer dans le domaine de l’athlétisme, dans l’esprit du dépassement de soi, d’échanges et d’amitié favorisant l’acquisition des valeurs moraux et olympiques.

Quant à Madame Esther Mylla Micheline ITOUA, Chef de Service Communication de la SNPC a rassuré que la Société Nationale des Pétroles du Congo (SNPC) le sponsor officiel ne s’est jamais reparti de son engagement à en être toujours. Elle soutient toujours l’Etat dans sa volonté d’unir, non seulement la jeunesse congolaise mais aussi celle d’ailleurs, à travers l’athlétisme, dans le but de faire valoir « le bien vivre ensemble ».

S’agissant de la préparation des athlètes, sous l’impulsion du Directeur Général de la SNPC Monsieur Raoul Maixent OMINGA, ladite société mue par le souci d’améliorer les performances des athlètes congolais pour qu’ils atteignent les standards mondiaux, avait plus l’initiative de faire sélectionner, cette année 30 athlètes (dont 10 filles et 10 garçons) dans les départements du Congo. Ces athlètes devraient bénéficier, pendant un mois, d’une formation en athlétisme de fond, à Eldoret au Kenya, à l’instar des entraînements dont ont bénéficié leurs aînés, il y a quelques années. Malheureusement, pour des raisons d’ordre technique, ces 20 sélectionnés n’ont pu se rendre au Kenya, avant le déroulement du SMIB 2022. Toutefois, il appartient à ces sélectionnés de démontrer ce 14 août 2022, la pertinence du choix porté sur leur potentiel sportif.

Par ailleurs, la sanction d’exclusion de la compétition jusqu’à nouvel ordre, qui est tombée sur les dix (10) athlètes ayant subi une formation de neuf (9) mois à Eldoret au Kenya, en 22020, à cause de leur inconduite vis-à-vis des autorités nationales et celles de la SNPC, devrait, faire réfléchir les autres athlètes et les pousser à plus de discipline pour qu’ils continuent à bénéficier de telles opportunités.

En ce qui concerne les perspectives, le comité de Direction du SMIB espère que les athlètes nationaux qui’ à chaque édition, frôlent les records mondiaux continueront à élever leur niveau de compétition jusqu’au point d’égaler ces prouesses internationales.

 

commentaires

Les équipes DGSP en seniors dames et Etoile du Congo en seniors Hommes sont sacrées championnes du Congo

Publié le 26 Juillet 2022 par André LOUNDA dans sports

Trois ans après en dernier sacré, l’étoile du Congo en hommes a encore décroché le 17ème titre de champion du Congo dans l’histoire du handball. Au bout de l'effort la DGSP en dames par un score final de 30 à 27 a remporté le 51ème Championnat de Handball, elle est sacrée championne pour la première fois. La cérémonie relative de remise des trophées tout juste après les deux matchs finaux, le 25 juillet 2022 au Gymnase Nicole OBA a été marqué par le discours du Président de la FECOHAND, du mot de clôture du représentant du Ministre en charge des Sports.

Dans son mot de circonstance, le Président de la Fédération Congolaise de Handball, AYERSSA NDINGA YENGE a déclaré que la fête était belle. C’était une belle fête parce que le niveau et la qualité de jeu de certaines équipes augurent des perspectives intéressantes pour notre handball. Aux dirigeants que nous sommes de saisir cette occasion pour fructifier ces précieux acquis. Aussi, il a ajouté que les vainqueurs devront continuer à travailler afin de représenter le Congo au niveau continental.

Au nom du Ministre des Sports, Clin SAMBA-SAMBA, Directeur des activités sportives, a, avant de clôturer les championnats, loué le travail de tous ceux qui ont contribué à la bonne organisation de ces grands moments du handball senior au Congo.

Lancées le 15 juillet dernier, ces compétitions qui ont réuni les meilleurs clubs congolais dans les deux catégories (seniors hommes et dames) ont tenu toutes leurs promesses. Au classement général, les équipes de Brazzaville ont dominé dans les deux versions.

Signalons que le rendez-vous du 52ème Championnat de Handball en 2023 aura lieu à Oyo dans le Département de la Cuvette.

 

commentaires

Le Yoga à l’honneur à Brazzaville

Publié le 20 Juin 2022 par André LOUNDA dans sports

Le 21 Juin de chaque année, la communauté internationale célèbre la Journée Internationale du Yoga, Au Congo, la 8ème édition a été organisé le dimanche 19 juin 2022 à Brazzaville par l’Ambassade de l’Inde au Congo en partenariat avec l’Association de la Communauté Indienne vivant au Congo qui ont réuni certains pratiquants et amoureux du yoga, au jardin du mémorial Pierre Savorgnan De Brazza, pour la célébrer le Yoga en présence de Madame Bélinda AYESSA, Directrice Générale de cet espace culturel et à la foi historique pour une séance de démonstration de quelques exercices du yoga.

Dans sa communication, Son Excellence, Ghotu Ram Meena a fait savoir qu’il s'agit là d'un art d'origine indienne pratiqué sous forme d'exercices sportifs. Il inclut des postures corporelles tout en contrôlant la respiration avec la méditation. C'est une discipline millénaire qui met en harmonie le corps et l'esprit. Le « yoga » signifie joindre ou unifier, symbolisant l'union du corps et de la conscience. « En effet, cette journée a été instituée par le Conseil des Nations Unies au cours d'une assemblée générale de sa 69 session en 2014, cependant, c'est par l'initiative du premier ministre indien, M. Narendra MODI, que cette journée été instituée par les Nations Unies. Alors c'est depuis ce jour que le 21 Juin à été déclaré, comme Journée Internationale du yoga. Le yoga est une valeur inestimable des anciennes traditions indiennes, il incarne l'unité de l'esprit et du corps, les pensées et l'action, la retenue et l'épanouissement et l'harmonie entre l'être, l'humain et la nature », a déclaré Son Excellence, Ghotu Ram Meena. Aussi, il a souligné que le yoga est une approche autistique de la santé et du bienêtre. Il permet de connaître son système immunitaire, il a potentiel de répondre aux défis mentaux, physiques et psychologiques. De nos jours, le yoga gagne de plus en plus de popularité à travers le monde, les personnes de tous les horizons, et qu’il existe plusieurs écoles de yoga à travers le monde qui disposent les cours de yoga.

.Pour conclure, l’Ambassadeur de l’Inde au Congo a remercié peuple congolais au nom de la Communauté Indienne au Congo et il a promis de mettre en place un programme de cours sur le yoga soit au sein de l’ambassade ou encore à un autre endroit, mais sur le sol congolais.

Pour sa part, Madame Bélinda AYESSA, la Directrice Générale du mémorial Pierre Savorgnan de Brazza, a salué cette initiative et a indiqué que les portes du mémorial sont grandement ouvertes pour continuer avec ces séances de yoga, elle s’est réjouie d’avoir participé à cette journée.

commentaires

« Le sport du travail, c’est avant tout la santé, la convivialité et l’esprit de camaraderie », a déclaré Rodrigues NDINGA MBOUMI

Publié le 31 Mai 2022 par André LOUNDA dans sports

« Mesdames Messieurs les sportifs, distingués invité en vos rang grades et qualité, l’honneur m’est choix de ma trouver en cet endroit mythique rempli d’histoire sportives pour procéder à la clôture des jeux de football et de nzango. Durant deux mois qui se sont déroulées avec succès et procédé à la remise des trophées aux heureux récipiendaires. Que puis-je vous dire d’autres tout est bien qui finit bien ainsi, je déclare clos les jeux de football et de nzango organisé par NSIA Assurances en partenariat avec la Ligue Départementale du Sport du Travail de Brazzaville, sponsorisé par NSIA Assurances. Je vous souhaite aux  et aux autres bons retours chez-vous et je vous donne rendez-vous à la prochaine édition », c’est par ces propos que Clesh ATIPO NGAPI, 1er Secrétaire du Conseil Départemental et Municipal de la Ville de Brazzaville en présence de Rodrigues NDINGA MBOUNI a procédé à la clôture à la Finale du Championnat NSIA Assurance du Sport du Travail, le dimanche 29 mai 2022 au Stade Michel d’ORNANO de Brazzaville.

Lancé le 21 mars 2022, chaque week-end, la ville de Brazzaville a vibré sous le rythme du football et du nzango. Au terme de ce championnat du sport du travail placé sous l’autorité de Clesh ATIPO NGAPI, en nzango les Amazones du CNRTV ont raflé la palme d’or face aux dames de l’ANAC 33 à 27  et au football, les joueurs de la DGID en réalisé un grand exploit face à la DGFE et sont champions de Brazzaville par un score de 3 buts à 2. Remplie de joie Alex  BISSEYOU MOUKIMI, la capitaine du CNRTV a déclaré que c’est la détermination qui leur a permis d’arriver jusqu’à la finale. Les Amazones du CNRTV ont dédié cette victoire à titre posthume à leur Coach Alain Serge ELENGA décédé en plein confinement et ont remercié le Directeur Général de Télé Congo André ONDELE pour son soutien multiforme jusqu’à la fin de ce championnat et à tout le personnel du CNRTV. « Nous sommes très satisfaites. Si nous étions dans une course de Cogelo, nous serions des outsiders. Nous sommes allées jusqu’au bout avec pour secret la détermination. Nous avons cru à notre chance quand nous nous sommes qualifiées pour les demi-finales... Nous nous rendons compte que l’équipe est maintenant au point. Nous sommes prêtes à affronter n’importe quelle adversaire lors des prochaines compétitions », a déclaré Alex BISSEYOU MOUKIMI.

De sa part Rodrigues NDINGA MBOUMI, Président de la Ligue Départementale du Sport de Travail a exprimé sa joie pour cette aventure qui a démarré depuis le 21 mars 2022. « Nous sommes le 29 mai et que vous jouez et nous jouons ensemble pour faire en sorte que tout se passe très bien. Pour tout ce que j’ai vu aujourd’hui, c’est un jour des champions, vous êtes tous des champions », a-t-il  lancé.

Du côté de la DGID, Quentin AYOLO a remercié le Directeur Général des Impôts, Monsieur Ludovic ITOUA qui a mis les moyens à leur disposition pour atteindre ce niveau et ce trophée revient à toute la DGID. Aussi, il a félicité l’équipe de la DGFE qui est une équipe brillante qu’ils ont d’ailleurs croisé dès le premier match de ce championnat qu’ils ont battu à 2 buts à 1 et cette fois-ci à la finale par 3 buts à 2. «  Nous avons eu en face de nous une équipe très brillante. On l'a croisée lors de notre premier match du championnat. Le score était à 2-1 et nous la retrouvons en finale. Nous avons eu droit à deux matches âprement disputés. Les entraînements et la rigueur ont été notre secret. Nous souhaitons que ce genre de compétition puisse être pérennisé. Nous garantissons notre présence au tournoi futsal qui sera organisé par  la Ligue départementale du sport de travail ».  

A noter qu’au football l’équipe du Centre Hospitalier et Universitaire de Brazzaville a pris la troisième place  en battant Averda aux tirs au but, 5-4, après un score de 0-0 au temps règlementaire et au nzango, l’équipe de la  Direction Générale de la Sécurité Présidentielle s’est contentée de la troisième place par une victoire de 37-30, face à celle de  la Banque des Etats de l’Afrique centrale.

 

commentaires

Marche Sportive 10 Km Brazza pour améliorer la santé des travailleurs

Publié le 9 Mai 2022 par André LOUNDA dans sports

La 1ère édition de la Marche Sportive organisé par la Ligue Départementale du Sport du Travail s’est déroulée le dimanche 08 mai 2022 à Brazzaville en présence de Clesh ATIPO NGAPI, 1er Secrétaire du Conseil Départemental et Municipal de la Ville de Brazzaville. C’est conformément à son programme d’activités 2021-2022 que  l’organisation de la marche sportive les 10 km  de Brazza s’est tenu pour contribuer à l’amélioration de la santé des travailleurs

Les participants à cette marche, hommes et dames venant des différentes administrations publiques et des entreprises privées ont parcouru 10 km, soit 5 km à l’aller et 5 km au retour. Cette marche a eu pour point de départ le restaurant bar, « MAMIWATA » et a eu pour point de chute le même restaurant en passant par le rond-point du restaurant « BOLINGO » situé à quelques mètres de l’hôpital de l’hôpital de référence de Mpissa à Bacongo. Rodrigues DINGA MBOMI, Président de la Ligue Départementale du Sport du Travail, en souhaitant la bienvenue à tous les participants, dans son mot de circonstance, il est revenu sur l’importance du sport du travail.

A noter que la ligue s’est inspirée du décret n°2019-33 signé le 7 février 2019 par son Excellence Dénis SASSOU N’GUESSO, Président de la République, Chef de l’Etat portant institution des journées nationales de la marche sportive de santé pour tous. Ces journées qui contribuent à améliorer la qualité de la vie sont programmées le deuxième et quatrième dimanche de chaque mois. Cette 1ère édition de la marche sportive a eu pour sponsor officiel, la société d’assurance NSIA et elle se fera deux fois le mois et le prochain rendez-vous est pris pour le dimanche 22 mai.

 

commentaires

Assemblée Générale Ordinaire de la LIDFOBRA : développer le football des jeunes 

Publié le 24 Février 2022 par André LOUNDA dans sports

24 millions de FCAFA, c’est le budget exercice 2022 de fonctionnement la Ligue Départementale de Football de Brazzaville (LIDFROBRA) ; développer le football des jeunes, approbation du rapport d’activités 2021 ; présentation du rapport d’activités des sous-ligues par leurs Présidents respectifs ; examen et approbation du rapport financier exercice 2021 ; examen et approbation du budget ordinaire exercice 2022, sont entre autres quelques points qui ont été adoptés à en Assemblée Générale Ordinaire de la LIDFOBRA, tenue le mercredi 23 février 2022 au salon VIP du Stade Alphonse MASSAMBA DEBAT de Brazzaville sous la direction de Monsieur Gabriel TCIKAYA, Directeur Départemental des Sports de Brazzaville.

Convoquée par décision N° 001/LIDFROBRA/PR/22 portant convocation de l’Assemblée Générale Ordinaire de la Ligue Départementale de Football de Brazzaville, cette rencontre s’est tenue sous le patronage du Représentant du Président du Conseil Départemental et Municipal de la ville de Brazzaville, Monsieur Guy Yves KOULOU ; du Représentant du Président de la Fédération Congolaise de Football, Monsieur Ariel NZANGA; de Monsieur Gabriel TCHIKAYA, Directeur Départemental des Sports de Brazzaville et de Destin Miguel MBOUNI, le Président de la LIDFOBRA.

"Pour cette nouvelle année sportive 2021-2022,la ligue souhaite démarrer ses compétitions le plutôt possible ;produire les licences des joueurs et des officiels ;renforcer les effectifs des corps de métiers ; obtenir par catégories les sélections départementales ;rechercher et consolider l'adhésion des sponsors et partenaires ; relancer l'organisation de la coupe de la ville avec les équipes de Brazzaville évoluant dans les championnats d'élite de la LINAFOOT et celle de LIDFOBRA; inciter les sous-ligues à organiser les compétitions des jeunes d'ici fin juin 2022;inviter les présidents des sous-ligues à fournir plus d'effort dans l'amélioration et l'organisation de leurs structures afin d'éviter les conflits d'intérêt qui freinent la bonne tenue des activités footballistiques de leurs sous-ligues", a fait savoir Destin Miguel MBOUNI

Les participants ont examiné au peigne fin les douze points porté dans son ordre du jour et au terme un communiqué final sanctionnant les travaux de l’Assemblée Générale Ordinaire de la LIDFOBRA a été rendu public.

 

commentaires

Dieudonné BANTSIMBA a donné le coup d’envoi du Championnat Départemental de Handball

Publié le 21 Février 2022 par André LOUNDA dans sports

Le Temple du Handball congolais, le Gymnase Nicole OBA de Brazzaville abrite le Championnat Départemental de Handball de Brazzaville. Placé sous le patronage du Président du Conseil Départemental et Municipal de la ville de Brazzaville, Monsieur Dieudonné BANTSIMBA, le coup d’envoi officiel a été lancé le samedi 19 février 2022 à 14 heures.

Quatorze (14) équipes prennent part à cette édition, on peut citer :  DGSP, Inter Club , As OTOHO, Asel, Etoile du Congo, CF JSO, Diables Noirs, Patronage, Académie, ASOC, JSO, Renaissance, Pétro Sport, Caïman et Cara.

Dans son mot de circonstance, le Président de la Ligue Départementale de Handball de Brazzaville, Abissel ZIKOU a donné la quintessence et les enjeux de cette édition qui a pour but de renforcer les performances sportives, qui a également remercié le Président du Conseil Départemental et Municipal d’avoir répondu à l’invitation de la ligue, aussi pour le soutien qu’il a apporté pour la réalisation de cette activité sportive. Une minute de silence a été observé en mémoire de tous les sportifs et dirigeants sportifs qui ont quitté cette terre des hommes pour le repos.

Dieudonné BATSIMBA de sa part, en présence du Maire de Talangaï, Privat Frédéric NDEKE et du Représentant de la Direction Général des Sport a donné le coup d’envoi du match d’ouverture qui a opposé en Dames les équipes de Cara et DGSP qui s’est soldé par la victoire de DGSP sur un score de 23 à 20.

Une rencontre éblouissante qui dès la première manche les dames de Cara menaient et à la seconde partie, épuisées, elles se sont laissées dominer par les dames de la DGSP.

A noter que le calendrier officiel de ce championnat sera disponible le mercredi 23 février 2022 et que les premières rencontres de la première journée ne seront pas pris en compte pour le classement officiel de ce tournoi.

 

commentaires
1 2 3 > >>