Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

Au Congo Brazzaville, le vote par anticipation s'est bien déroulé malgré quelques difficultés

Publié le 5 Juillet 2022 par André LOUNDA in Politique

Le vote par anticipation des agents de la force publique, de défense et de sécurité s'est bien déroulé le lundi 4 juillet 2022 sur toute l'étendue du territoire national. Ces derniers ont exprimé librement leur droit civique.

En effet, comme de coutume à chaque scrutin, Henri BOUKA, Président de la CNEI fait la ronde de quelques bureaux de vote à Brazzaville pour toucher du doigt la réalité du déroulement de l'effectivité des opérations électorales.

 

Au terme de la ronde, le Président de la Commission Nationale Électorale Indépendante en Sigle CNEI, s'est dit satisfait du déroulement du scrutin malgré quelques manquements observé et  il a tout de même relevé quelques faiblesses dues quelquefois à l'inexpérience de certains agents électoraux commis à la tâche.
"Il faut donc noter que dans certaines localités par exemple dans quelques sous-préfectures les listes électorales de 15 électeurs, 20 électeurs, voire 30 électeurs ont déjà accompli leur devoir civique.Je peux vous dire qu'à l'instant même tout se passe bien et nous sommes en matière électorale ; même lorsque l'on fait voter un corps électoral global il y a toujours de petits problèmes d'organisation.Aujourd'hui le vote par anticipation à la magie à l'extrême extraordinaire vertu de donner aux organisateurs que nous sommes l'opportunité de tester notre dispositif électoral s'il est prêt ou conforme à tout point de vue en ce qui concerne le professionnalisme des agents électoraux, la disponibilité du matériel électoral et tous les documents électoraux", a déclaré Henri BOUKA.
Aussi, il a souligné que dans trois (3) ou quatre (40 localités dont l'accès est difficile et quelques soucis d'organisation nous pouvons donc ensemble faire voter les agents de la force publique demain dans ces dites localités où les effectifs sont tout à fait marginaux afin qu'ils s'expriment eux aussi librement leur droit civique.
Commenter cet article