Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
GéoAfriqueMédias.cg

Agence d'Analyse de l'information et de la communication. Contacts: +242053318160//068796301.

societe

« MASLENITSA » : Les brazzavillois pour la première fois ont célébré la Fête russe des crêpes

Publié le 7 Mars 2022 par André LOUNDA dans société

L’Association l’Amicale que préside Madame TIOURNA Natalia pour la première fois dans le cadre de la célébration de la Fête des crêpes  dénommée « MASLENITSA » selon la tradition russe a organisée du 05 au 06 mars 2022 au Centre Culturel Russe de Brazzaville (la Maison Russe) une exposition des œuvres d’art et dégustation des crêpes par cette annonce, « Venez célébrez la Fête des Crêpes comme un véritable russe ».

Selon Madame Natalia TIOURNA,  la Maslenitsa est la fête folklorique russe la plus amusante. Pendant toute la semaine, les Russes préparent des crêpes, rendent visite à la famille et disent adieu à l'hiver pour saluer l'été. La MASLENITSA est une fête païenne. Et initialement, se célèbre en Russie étant liée, selon certaines version à la glorification d "dieu du soleil", YARILA, pour d'autres du "dieu du bétail", Veles.  A cette occasion, les brazzavillois ont dégusté des crêpes au chocolat et à la confiture, visité les stands d’exposition des œuvres d’arts russes dont @archipova.art et vous pouvez contempler ses œuvres par intagram.

Pour en savoir plus, au cours de la semaine de Maslenitsa, la belle-mère offre à son gendre des crêpes faites maison. Plus la table est riche, plus cela signifie qu’elle est satisfaite du choix de sa fille. Si vous n'êtes pas encore marié, c'est une occasion de rencontrer les beaux-parents. En général, de nombreuses traditions de Maslenitsa visent à ce que les jeunes gens forment un couple et se marient le plus tôt possible.

À l'époque païenne, le jour des crêpes était célébré lors de l'équinoxe de printemps (le 22 mars) et, avec l'adoption du christianisme, il devint une sorte de préparation au grand carême. En 2019, la Semaine des crêpes durera du 4 au 10 mars. Avant la semaine de Maslenitsa, dans la mesure du possible, les russes mettent de l’ordre dans leurs maisons, jettent les objets cassés et vieux, rangent, et également préparent les produits de base des crêpes pour la semaine entière ainsi que des cadeaux pour les parents proches. Dans la gastronomie russe, les crêpes symbolisent le Soleil. Pour les russes, plus on en prépare, plus l'année sera chaude et productive.

A titre de rappel, dans la Russie ancienne, durant la semaine de Maslenitsa, on ne mangeait pas de viande, mais on consommait beaucoup de produits laitiers et de poisson. Par conséquent, les garnitures de crêpes les plus populaires étaient le fromage blanc, la crème épaisse, la confiture, le caviar et le beurre. Cette tradition est toujours respectée et chaque famille a sa propre recette éprouvée. La première crêpe est par ailleurs censée être donné aux nécessiteux en les priant d'honorer la mémoire des défunts.

Également le lundi, un bonhomme en paille représentant l'hiver et vêtu de haillons est installé sur la plus haute colline autour de laquelle se dérouleront les fêtes populaires.

Signalons que l'Association Amicale, à caractère social est enregistré au Ministère de l'Administration du Territoire, de la Décentralisation et du Développement Local sous le N° 021/20/ MID/DBZV/DDAT/SR rassemble des ressortissants de Russie, d'Ukraine et d'autres nationalités de l'ancienne URSS et les anciens étudiants congolais vivant au Congo.

 

 

 

commentaires

Le Marché SUKISSA de Ouenzé en pleine activités d’installation et réinstallation des commerçants

Publié le 5 Mars 2022 par André LOUNDA dans société

Le processus d’installation et réinstallation des vendeurs et vendeuses du Marché Sukissa de l’Arrondissement 5 de Brazzaville se poursuit. A cet effet, Dan-Orphée IBIASSI, le Responsable de la Communication du Projet DURQUAP a fait une communication le vendredi 04 mars 2022 pour éclairer la lanterne des vendeurs et vendeuses sur la méthodologie et le processus d’installation et de réinstallation des ayants droits et nouveaux vendeurs.

Dans sa communication, Dan-Orphée IBIASSI a fait savoir que 720 places ont été conçues pour améliorer les conditions de vente des commerçants au marché Sukissa, la réinstallation a été faite sur la base des critères suivants : être propriétaire et en règle avec la mairie; identifié par le projet comme exploitant et bénéficiaire des plans d’action qui ont été mis en place; enregistré sur la liste montée par le comité de marché.

« Nous sommes en train de procéder progressivement afin d’être sûrs que les personnes installées méritent d’occuper l’espace. Les cas litigieux seront traités à partir du 12 mars prochain. Avant de relever que lors de l’enregistrement, il y avait à peine 411 personnes identifiées.  Heureusement que le marché est conçu avec des places supplémentaires pour satisfaire plus de personnes », a fait savoir Dan-Orphée IBIASSI.

Par ailleurs, il a indiqué que nous avions établi ces deux (2) listes et les noms des vendeuses et vendeurs du marché sont sortis. Il y a donc à peu près 219 personnes qui ont été installées ici en ce moment, mais il reste plus de 500 places d'autant que le marché a plus de 520 places.

Pour conclure, Dan Orphée IBIASSI a rappelé qu’il y a suffisamment de places et c'est ce que nous voulons passer comme message aux Mamans et Papas qui exploitent ce marché. Il n'y avait que 411 personnes identifiées comme exploitants historiques. Aujourd'hui, nous avons un marché de plus 720 places et il y a une marge telle que ces personnes qui se considèrent peut être à raison comme victimes à ce stade, mais ne le soient pas finalement. Nous leur demandons simplement de prendre leur mal en patience, car les installations sont en train de se faire progressivement.

 A noter que la construction de ce marché domanial a été financée par la Banque Mondiale, à hauteur de 1,2 milliard F CFA, dans le cadre du Projet DURQUAP.  Outre les 720 places pour les vendeurs, le marché dispose également d’un bâtiment commercial (seize boutiques, une chambre frigorifique et un local technique), d’un forage et d’autres équipements d’eau, d’une voie d’accès au marché, et d’un bâtiment administratif (une infirmerie, un dépôt, deux espaces verts) et que ce  marché  est destiné à booster les activités socio-économiques deux quartiers à savoir : le quartier 58 de  Moukondo, de l’Arrondissement 4, Moungali et le quartier Sukissa de l’Arrondissement 5, Ouenzé. 

 

commentaires

Gastronomie : FYLLA Ulrich a été l’heureux récipiendaire du 1er Prix du Persil d’Or

Publié le 15 Février 2022 par André LOUNDA dans société

L’Association des Cuisiniers du Congo en partenariat avec le Restaurant La P’tite Faim, le créateur de ladite association a organisée la 5ème édition du Persil d’Or  le  13 février 2022 au Grand Lancaster de Brazzaville en présence du Représentant du Ministère du Tourisme et des Loisirs, du Directeur Général de l’Hôtel Lancaster et de bien d’autres invités.

A cet effet, dans son mot de circonstance, Léonard TOUNDOUKA, Président de ladite association a fait savoir que lac restauration, comme l’économie en général, est une science humaine et morale. Ceux qui pensent qu’elle se réduit à des comptes ou à des chiffres ont tort. Car derrière chaque nombre, il y a des aventures humaines et derrière chaque plat, des histoires d’hommes et de femmes. Aucune diplomatie, aucun élan économique ne peuvent se déployer sans les artisans, j’ai envie de dire les artistes, qui apportent une énergie quotidiennes mobilisée. Ils mettent plus que leur cœur, ils consacrent leur vie au service de l’art.

S’adressant aux collègues et aux anciens de la corporation, Léonard TOUNDOUKA a déclaré que vous êtes chacune et chacun des ambassadeurs d’émotions, d’expériences inédites qui contribuent au rayonnement de notre culture congolaise. Vous exercez et vous portez se savoir-faire, ces talents, cette excellence dont nous avons  besoins. Alors, j’en connais la contrepartie : vos journées commencent tôt et finissent tard. La volonté de perfectionner à l’extrême un geste et la patience de le transmettre aux plus jeunes exigent un don parfois un sacrifice de soi. Le monde de gastronomie est impitoyable, concurrentiel, mais vous n’êtes pas de ceux que la difficulté rebute. Et quand vous avez acquis les honneurs, je sais que vous gardez l’angoisse de déchoir, de décevoir. On guette, sur les lèvres d’un convive, le sourire qui ranime la flamme de l’innovation et de l’émulation. On aurait tort d’ignorer que l’Excellence de notre gastronomie exige un effort continu. Se reposer sur ses lauriers, vous ne mangez pas de ce pain-là. Car, c’est-là que l’attention baisse, que les erreurs sont commises, que l’ignorance.

Pour Léonard TOUNDOUKA, la gastronomie joue donc un rôle moteur dans la promotion d’une alimentation plus locale, plus saine, plus durable et plus respectueuse des ressources de la planète. Cette 5ème édition du Persil d’Or à montrer qu’au-delà des Chefs d’Entreprises, les sociétés civiles s’engagent. On ne fait pas bouger les lignes avec les seules entreprises. Il faut des relais, à tous les niveaux. Il faut que les agriculteurs, avec lesquels nous travaillons au quotidien, qui vous fournissent les produits, puissent vivre dignement de leur travail.

Aussi, il a remercié tous les Chefs cuisiniers, pâtissiers, Maîtres d’Hôtel et toutes les entreprises de la place également tous les sponsors pour leurs contributions multiforme pour la réussite de cet évènement,  notamment l’équipe de l’Hôtel  Grand Lancaster de Brazzaville, la DRTV, le Corps diplomatique sans oublié et ses félicitations au Chef MADZOU le Médailler d’Or qui a honoré le Congo au Festival de la Gastronomie au Bénin.

Au terme de cet événement quatre lauréats ont été honoré : FYLLA Ulrich a été a été l’heureux récipiendaire du 1er Prix du Persil d’Or de cette 5ème édition. Il a reçu un diplôme, une marmite énergétique, un gobelet alcalin et bien d’autres et ce dernier a dédié son diplôme à son père qui lui aussi fut un cuisinier et que la cuisine coule dans son sang. Secondé par Monsieur Toussaint et troisièmement par BOUNKALA Jucell, un pâtissier qui a exercé au Radisson BLU et actuellement exerce son métier en Côte d’Ivoire pour clôturer comme quatrième Olivier MBALOULA.

Car la noblesse de leurs exigences ne se mesure ni en argent, ni même probablement en médaille mais dans la reconnaissance et d’admiration qu’expriment ceux qui leurs sont proches.

Signalant que le rendez-vous est pris pour l’année prochaine et l’Association des Cuisiniers du Congo entre autres a pour Vice-Président,  Boris SONGUESSA et comme Secrétaire Général Aris KOUMI.

Vive la cuisine congolaise et longue vie au Persil d’Or.

 

commentaires

Beauté : Julia KOUBEMBA a été l’heureuse élue MISS la PEPECHE 2022.

Publié le 15 Février 2022 par André LOUNDA dans société

 

Le 14 février de chaque année, l’humanité célèbre la Fête des Amoureux, dénommée « La Saint-Valentin », l’occasion a été toute indiquée pour Madame Aimée Clémence MOUSSOKI, la Patronne Restaurant-Bar-Grillades, la PEPECHE d’organiser la 1ère édition du Concours de Beauté dénommée « MISS la PEPECHE » et pour faire la promotion de son établissement.

La célébration de la Saint Valentin est le moment le plus propice pour les filles qui veulent savoir si elles sont titulaires oui ou non ! Situé derrière l’école la Sorbonne de Moukoundzi-Ngouaka, Arrondissement 1, Makélékélé tout juste dans l’enceinte du CEFA et de l’Ecole Nationale des Beaux-Arts (ENBA), le Restaurant-Bar-Grillades, la PEPECHE dans une ambiance des rythmes, sons, couleurs et lumière, toutes les filles et femmes richement bien vêtues rayonnantes ne cessaient d’attirer les regards et l’attention des passants, les allureux de Moukoundzi-Ngouaka, Météo et de bien d’autres quartiers ont pris d’assaut cet espace pour y savourer les mets succulents dont les prix ont été  très abordables et la bière vendue à 500 FCFA seulement.

Huit filles sélectionnées venant des différents quartiers de Makélékélé, Bacongo et Madibou, qui durant deux semaines se sont préparées pour compétir devant un Jury composé à cet effet qui a l’obligation de départager les candidates.

Lançant la compétition de la 1ère édition du Concours de Beauté, « MISS la PEPECHE 2022 » , Madame Aimée Clémence MOUSSOKI, la Patronne de la PEPECHE et Marraine de l’événement a premièrement salué le public et leur a souhaité la bienvenue au Restaurant-Bar-Grillades, le PEPECHE. « Je vous remercie Messieurs et Dames d’avoir répondu à mon invitation comme vous le constatez, cet espace n’est pas seulement pour les élections des Miss mais, c’est un espace qui abrite plusieurs cérémonies dont les Anniversaires les mariages…etc. La PEPECHE est prête à vous recevoir tous les jours et à bon prix. Le restaurant tient très bien, il est ouvert chaque jour de 09 heures à X heures. Vous y trouveriez ce que vous voulez pour votre repas. Merci, Bonne Fête et amusez-vous bien ! ».

Du déroulement de la compétition

Pour la Première sortie, tour à tour les huit candidates habillées en tenue traditionnelle exhibaient sous les rythmes de chez-nous et montaient une à une sur le podium pour célébrer la beauté congolaise et parmi les huit une seule sera élue Miss la PEPECHE et deux Dauphines.

Au deuxième tour, elles ont tour à tour démontré en exhibant une danse du terroir du Département du Pool dont les paroles, « Bu kwela délékessa bikunku » (Lorsque tu seras mariée, il faudrait que tu fasses la part des choses). Enfin, au troisième tour qui constitue le tournant décisif de la compétition marqué par les questions-réponses sur la culture générale par tirage au sort a été le moment des éclats de rires et de grognements.

Au terme, après délibération du Jury, la candidate N°1 Blaisevie LOUBAYI a été déclaré après l’appréciation du Jury, 2ème Dauphine ; et  le N° 8, Gervilon MOUANGA de taille 1, 65 mètres 1ère Dauphine et quant au N°3, Julia KOUBEMBA a été l’heureuse élue Miss la PEPECHE 2022.

Signalons que le prochain rendez-vous pour la prochaine célébration le 08 mars 2022 à Kinkala dans le Département du Pool pour Le prochain concours du mois de la femme avec la PEPECHE.

 

commentaires

Distinction : Aline Olga LONZIANABEKA a été  élevé au rang d’ambassadeur de bonnes œuvres

Publié le 11 Février 2022 par André LOUNDA dans société

Le Colonel des Forces Armées Congolaises (FAC) Aline Olga LONZIANABEKA a reçu, le 09 février 2022 à Brazzaville, les attributs du titre honorifique des mains de Médard MBONGO, Manager Général  de la plate-forme internationale, culturelle, sociale, sportive et du développement, ONG MB production en présence de Madame Rosalie MATONDO, Ministre en charge de l’Economie Forestière, de Madame Marie Cécile MBOUKOU-KIMBATSA, Ministre des Affaires Sociales et de l’Action Humanitaire, de Monsieur Luc MOUNTOU, Ministre de l’Enseignement Préscolaire, Primaire, Secondaire et de l’Alphabétisation et bien d’autres invités.

Médard MBONGO le Manager Général de cette ONG a indiqué que le titre offert au Colonel Aline Olga LONZIANABEKA l’une des premières femmes colonels en République du Congo a reçu les distinctions de reconnaissance de la part de l’ONG M.B Production. Elle a été aussi décorée pour sa production littéraire. C’est une manière pour M B production de reconnaître ses efforts  et son engagement au sein des Forces Armées Congolaise et au rayonnement de la culture en République du Congo. « Ce titre d’ambassadeur de bonnes œuvres fait automatiquement de vous membre de notre organisation non gouvernementale (ONG). Je suis fier de vous et je vous invite à continuer dans cet élan, sinon nous allons retirer ce titre, mais je sais que vous êtes un véritable passionné et mécène du sport », a –t-il précisé.

Apres avoir reçu « le pouvoir », symbolisé par une carte de membre, un diplôme et une écharpe, l’heureuse récipiendaire a promis de mettre en pratique ses nouvelles qualités afin de relever les défis d’émancipation de la femme au sein des Forces Armées Congolaises. « Je remercie l’ONG MB production  pour cette reconnaissance. Cette distinction vient ainsi rendre public ce que je fais au quotidien», a indiqué le Colonel Aline Olga LONZIANABEKA  

Notons que l’ONG  internationale M B production a été créée le 9 avril 1998 à Pointe-Noire. Elle milite pour la promotion des valeurs, l’organisation des tournées culturelles, la promotion des artistes et bien d’autres services à caractère social, culturel et sportif.  

commentaires

Visite de Travail de l’ONG Croissance PEACE à la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption (HALC)

Publié le 11 Février 2022 par André LOUNDA dans société

Une délégation de Croissance PEACE et son Président Emmanuely Ludovic François Frédéric a été reçu le jeudi 10 février par Emmanuel OLLITA ONDONGO, Président de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption (HALC). Les entretiens entre les deux parties ont porté sur le diagnostic sur la corruption au Congo ; la présentation du projet de Plan Anti-corruption ; la validation du projet de Plan de Travail par les représentants de la HALC et de Croissance PEACE. Entre autres, il est également  prévu que les deux parties auront tout au long de trois jours de travail des entretiens sur les méthodes et stratégies à mettre en place en vue de faire du Congo un pays leader en Afrique dans le cadre de la lutte contre la corruption.

Ouvrant la séance de travail Emmanuel OLLITA ONDONGO, Président de la HALC a exprimé à la délégation de Croissance PEACE la détermination de l’institution dont il a la charge de diriger à lutter coûte que coûte au phénomène de la corruption en République du Congo en rapport avec les missions qui lui sont assignés, « Au regard de l’importance et la délicatesse de ses missions, vous mesurez avec moi, le degré de responsabilité qu’a  la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption. De ce fait elle se doit de s’entourer d’un dispositif performant et des outils  nécessaires aux fins d’atteindre les objectifs visés à savoir : la prévention et la lutte contre la corruption. Dans le cadre de la recherche des solutions adéquates pour mener à bien la lutte contre ce fléau qui a atteint des proportions inadmissibles dans notre pays, une séance de travail avec Croissance PEACE permettra à coup sûr d’explorer des pistes de solutions à travers l’élaboration d’un Plan Anti-corruption réaliste assorti des mécanismes de mise en œuvre rationnels et pragmatiques. Ainsi, sur la base d’un diagnostic efficient, des mesures seront prises en conséquence pour amorcer ce combat en élaborant éventuellement un cahier de charges qui débouchera sur les grandes lignes de mise en place d’un Plan Anti-corruption cohérent. Et c’est à ce titre que j’invite les membres de la Haute Autorité de Lutte contre la Corruption ici présente, de donner le meilleur d’eux-mêmes pour s’impliquer résolument aux débats qui vont s’instaurer car la réussite des missions confiées à la HALC par la République en dépend ».

L’ONG Croissance PEACE, fruit du Partenariat Europe-Chine-Afrique œuvre dans les domaines de l’agriculture, le transfert des technologies et du management. Cette rencontre bipartite entre dans la cadre du Partenariat-Public-Privé (PPP) a fait savoir Emmanuely Ludovic François Frédéric, le Président de cette ONG, « Dans le cadre des transferts des technologies avec un certain nombre de pays, nous avons avec les africains et les européens une conférence internationale qui permet aux africains et aux français de s’exprimer d’une manière libre et de construire en semble pour l’avenir de leurs pays, l’avenir de l’Afrique, ce sont les africains qui doivent le déterminer à travers les expériences que nous pourrions avoir. On va pouvoir faire des propositions pour faire en sorte que votre pays le Congo Brazza soit leader dans ce domaine et la HALC doit également accompagner le gouvernement et les entreprises ».

A noter que l’ONG Croissance PEACE a déjà 15 ans d’existence et elle a déjà fait des réalisations au Sénégal, en Tanzanie, en RDC et dans bien d’autres pays.

 

commentaires

SOPECO : Le gouvernement d’Anatole Collinet MAKOSSO pointé du doigt pour mauvaise gestion

Publié le 9 Février 2022 par André LOUNDA dans société

« Y en a marre, Trop c’est trop sit-in à la SOPECO-la Poste, le décret présidentiel n’est pas un permis qui autorise le nom respect des textes et la mauvaise gestion », c’est par ces propos que les travailleurs de la SOPECO ex-ONPT autrement appelé Nzété ya mbongo revendiquent leurs droits. Sous l’impulsion de l’Intersyndical de la SOPECO, les travailleurs de cette société née sous les cendres de l’ONPT manifestent leurs mécontentement vis-à-vis du gouvernement congolais ont organisé un Sit-in 0 LA Direction Générale de la SOPECO depuis le lundi 07 février 2022.

« 30 mois d’arriérés de salaires ; la non application globale de la convention collective de 2016 ; la non application de l’indice 300, l’annulation des recrutements non conformes ; l’annulation des recrutements du concours de l’EMSP ; le départ des agents retraités en service », constitue la toile de fond des revendications des travailleurs de la Société des Postes et Epargne du Congo (SOPECO).

Réunis, le mardi 11 janvier 2022 au centre de Tri ET Messagerie (CTM) de Brazzaville en Assemblée Générale extraordinaire, les travailleurs de la Société des Postes et de l’Epargne du Congo (SOPECO), ont décidé à l’unanime ce qui suit : l’annulation pure et simple des recrutements non conformes de la Directrice Générale, en tenant compte des dispositions de l’article 19 de la convention Collective de juillet 2016 dans les conditions d’Embauche qui stipule : « L’embauche ou le recrutement à lieu en exécution d’un planning adopté conformément aux dispositions arrêtées par le Comité de Direction ». (i) le paiement des vingt-neuf (29 )mois de salaire impayés des années précédentes, de la manière suivante : la prise en compte par le gouvernement de cette dette sociale à hauteur d’un milliard quatre cent cinquante millions (1.450.000.000) Francs CFA, face à l’incapacité de la SOPECO d’éponger ladite dette ; la notification des arriérés de tous les agents par la Direction Générale d’ici le 31 janvier 2022 ; le paiement de salaire du mois d’août 2021 d’ici le 15 janvier 2022, comme demandé par les partenaires sociaux lors de la réunion relative au paiement de salaire du lundi 20 décembre 2021 avec la Direction Générale ; le paiement régulier des salaires à l’indice 300, à compter du mois de janvier 2022 ; la non prise en compte du cahier de revendication actualisée qui sera transmis à la Direction Générale à la datez du mardi 18 janvier 2022, engendrera la reprise de la grève qui n’a été que suspendue et non levée.

A noter que née sur les cendres de l’ONPT, la SOPECO est la seule fille des trois entités nées de l’ONPT dont les agents continuent de tirer le diable par la queue en face il y a Congo Télécom qui jouit d’une prospérité financière due par un management de qualité et de l’autre côté la Banque Postale. Peut-on espéré à la réunification de ces trois entités sous l’égide d’un véritable manager ?

 

commentaires

Eustache ELENGA a été porté en terre avec regrets et tristesse

Publié le 4 Février 2022 par André LOUNDA dans société

Le Président du Club Avenir du Rail (AVR) Basketball, Président de l’Intersyndical des ex-travailleurs du CNTF, ex-ATC, Eustache ELENGA a été porté en terre le mercredi 03 février 2021 dans un cimetière de la place.

En ses qualités de sportif, travailleur et syndicaliste dynamique et dévoué, un hommage lui a été rendu au Stade AVR de Ouenzé à Brazzaville par les acteurs sportifs, les syndicalistes et bien d’autres en présence de Léon Juste IBOMBO, Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie Numérique, du Président du COSYLAC etc.

Tristesse et désolation au club AVR qui chaque Président qui accède à ce poste meurt par la maladie a déploré le Vice-Président de ce club. Trois oraisons funèbres ont été prononcées au cours de cet évènement, celle des administrations de l’ATC, de celle du Président de la COSYLAC et pour terminer avec celle du Vice-Président du Club AVR.

Eustache ELENGA a quitté cette terre des hommes le 20 janvier 2022 au CHU-B suite de maladie laissant des grands souvenir dans les milieux sportifs, du travail et syndical en grand défenseur des droits des travailleurs.

 

commentaires

La 15ème édition des Trophées aux 1er des Meilleurs élèves est fixée au 28 janvier 2021

Publié le 24 Janvier 2022 par André LOUNDA dans société

Un échantillon des lauréats des  Trophées aux 1er des Meilleurs élèves du Congo ont été présenté le samedi 23 janvier 2022 à Brazzaville aux acteurs du système éducatif congolais et à la presse nationale par la Présidente de la Fondation Jeunesse, Education et Développement en sigle JED, Madame Esther AHISSOU GAYAMA.

Ils sont au total 29 lauréats venus des 12 Départements du Congo parmi lesquels ceux qui proviennent des écoles d’excellence et conventionnées, des écoles spécialisées. Le choix porté sur eux se justifie par leur abnégation au travail en se faisant distingué parmi tant d’autres élèves.

Pour Madame Esther AHISSOU GAYAMA, les trophées du mérite scolaire aux examens d’Etat, notamment le certificat d'études primaires élémentaires, le brevet d’études du premier cycle, le brevet d’études techniques, le baccalauréat général et technique, la fondation Jeunesse, Education et Développement (JED) va également primer les meilleurs élèves des classes intermédiaires : 6e, 5e, 4e, seconde et première. « Il est donc impérieux de persuader que demain nous retrouverons les noms de ces enfants dans le positionnement des hommes qui feront le Congo de de demain. Nous répondons à leurs attentes tout en leur payant les loyers; il y en a même ceux-là aujourd'hui qui sont fonctionnaires parce qu'on a bien suivi leurs dossiers. Donc de ce point de vue, le bilan est satisfaisant ».

 

commentaires

L’Association Jeunesse Solidaire de la CEMAC a présenté son Plan d’Actions 2022 à la jeunesse congolaise

Publié le 22 Janvier 2022 par André LOUNDA dans société

 

« Ensemble pour une CEMAC unie et forte », c’est sous ce leit motiv que l’organisation juvénile de la société civile dénommée : »Association Jeunesse Solidaire de la CEMAC en sigle JS-CEMAC a organisé le 21 janvier 2022 à la Maison de la Société Civile de  Brazzaville, une rencontre d’échange avec les jeunes sur les avantages de la libre circulation des personnes et des biens dans la Zone CEMAC ; présenter le Programme d’Activités de l’année 2022 et le Bureau Exécutif de ladite association ; ensuite pour clôturer par la visite guidée de la Bibliothèque de la Maison de la Société Civile.

L’Association Jeunesse Solidaire de la CEMAC, sous la Coordination de Madame Stévia Audrey BIAMBAKA KOULA qui a pour ambition de promouvoir la solidarité entre les jeunes de la CEMAC ; de développer l’esprit de fraternité et d’hospitalité entre les citoyens, de la fraternité économique entre les citoyens de la CEMAC ; d’apporter de l’assistance aux réfugiés, aux populations victimes des calamités naturelles, des guerres et le terrorisme, la protection de l’environnement et la promotion de l’éducation  a présenté à la jeunesse son Plan d’Actions 2022 dont  parmi mes activités phares on peut citer : une descente à l’Université Marien NGOUABI pour y vulgariser la JS-CEMAC aux étudiants ; d’organiser des rencontres sportives de football dans la sous-région ; mettre en œuvre la politique et les projets culturels au sein de la sous-région.

A cette occasion, Madame Stévia Audrey et bien d’autres intervenants ont fait savoir aux jeunes que la date du 16 mars a été consacrée Journée de la CEMAC par Acte Additionnel N°22/CEMAC 09, du 25 juin 2008,  afin de commémorer la signature du 16 mars du traité instituant de la CEMAC suite à la disparition de l’UDEAC.

Au terme de cette rencontre après la visite de la Bibliothèque, M Jean Smell KONANGA, Représentant le Ministère de la Coopération Internationale et de la Promotion du Partenariat Public-Privé qui a pris part à cette activité au cours d’une interview a partagé ses impressions qui sont très bonnes étant donné qu’ils ont été invités par cette structure jeune et c’est pour eux, une découverte. « Nous avons des impressions qui sont que la découverte doit être l’objet qui nous a permis de constater que ses jeunes ont eu de la créativité et l’initiative de mettre la CEMAC en avant. Nous pensons pour eux que c’est une chance que les anciens leurs ont donné en leur créant cet espace économique et monétaire des Etats de l’Afrique Centrale. Nos impressions vont à l’endroit de la satisfaction, de la motivation pour les jeunes qui veulent être unis au sein de la CEMAC ».

De son côté, Madame Stévia Audrey en ce qui concerne cette activité qui est sortie de l’ordinaire parce que dans la CEMAC on e parle que politique mais, cette fois-ci on voit la jeunesse. Et pourquoi la Jeunesse CEMAC ?

Pour elle, « Oui parce que nous sommes jeunes. Ici au Congo dans mon pays puisque la Présidence de notre association est basée à Yaoundé au Cameroun, je vais commencer premièrement par la jeunesse congolaise, nous sommes censés de connaître qu’est-ce que c’est la jeunesse ! La République du Congo fait partie de la CEMAC qui n’est autre que la coopération internationale des Etats et nous sommes partie prenante. Notre pays vient d’abriter un Sommet de la CEEAC et c’est plus que la CEMAC ! C’est pour dire que notre que notre pays est partie prenante et  c’est à nous les jeunes de reconnaître cela ! De ne pas se limiter pour des raisons qui n’ont pas de sens ! Mais, l’opportunité pour nous, c’est d’aller au-delà pourquoi ? Parce que la coopération internationale ouvre pas mal des portes. Nos étant jeunes, nous avons un avenir meilleur. Et nous envisageons pas mal de choses mais, il faut faire part et preuve du dynamisme parce que c’est en ayant la volonté de travailler et après des preuves, il y a un adage qui dit : « Le  sacrifice est le fruit de la patience ».

A noter que l’Association Jeunesse Solidaire de la CEMAC « JS-CEMAC » a pour but la promotion de l’intégration sous régionale et l soutien aux institutions républicaines. Elle est apolitique, laïc régit par la loi du 1er juillet 1901.

 

commentaires
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>